Valérie Trierweiler : « Je ne viendrai plus sur CNews tant que Zemmour y sera »

 Valérie Trierweiler : « Je ne viendrai plus sur CNews tant que Zemmour y sera »

Valérie Trierweiler : « Je ne viendrai plus sur CNews tant que Zemmour y sera »


Invitée de Punchline, l’émission de Laurence Ferrari, diffusée sur Cnews en direct du lundi au jeudi de 18h à 20h , Valérie Trierweiler, l’ancienne compagne du Président François Hollande, a annoncé qu’elle ne viendra plus sur la chaine d’information en continu. 


« Pardon, c’est la dernière fois que je viens sur votre chaîne puisqu’elle accueille Eric Zemmour et pour moi Eric Zemmour c’est quelqu’un qui prône la haine, donc voilà, c’est la dernière fois que je viens sur cette chaine tant que lui y sera », a dit très calmement celle qui venait présenter son dernier livre « On se donne des nouvelles ».


« Le débat d’idées, le débat d’opinion n’a pas lieu dans notre pays ? », lui a répondu très gênée et visiblement surprise Laurence Ferrari. « Je suis pour le débat d’idée, pour la liberté d’expression, je l’ai moi-même utilisée », a enchaîné sans se démonter l’ancienne première dame de France.


« Alors, comment pouvez-vous dire ça ? », a rétorqué la présentatrice. Valérie Trierweiler droit dans ses bottes a argumenté : « C’est la loi. Il a été condamné pour appel à la haine. Je crois que son dernier discours peut l’être aisément. La justice le dira ».


« Il (NDLR: son discours) n’a pas été diffusé sur notre chaîne. Cela ne vous a pas échappé », a tenu à préciser Laurence Ferrari, comme pour se dédouaner. « Oui, il a été diffusé sur un autre chaîne mais il y a 40 plaintes. Donc la limite de la liberté elle se situe là où commence la loi » a tenu à préciser Valérie Trierweiler . « Je disais qu’il avait beaucoup de violences dans la société, il (NDLR : Zemmour) fait partie de ceux qui provoquent la violence. Et je le regrette », a conclu l’ancienne première dame de France.


>> Lire aussi : 


Éric Zemmour sera lundi prochain sur CNews en quotidienne


La MAIF rompra son contrat publicitaire si Cnews embauche Zemmour


Zemmour viré de RTL


Les journalistes du Figaro se désolidarisent d'Éric Zemmour 


Eric Zemmour définitivement condamné pour ses propos islamophobes

Nadir Dendoune

Nadir Dendoune