Mode.Mais que portera-t-on au printemps-été 2020 ?

Défilé printemps-été 2020 Richard Quinn. Crédit photo : CARLO SCARPATO / IMAXTREE

C’était hier, le 1er octobre, que s’est achevée la Fashion Week de Paris… Maintenant, c’est demain qui intéresse les aficionados de la mode ! Quelles couleurs, quelles matières, quelles coupes feront leur entrée dans les placards estivaux ? Retour sur les tendances féminines du printemps-été 2020. 

De New York à Milan, en passant par Londres pour finir à Paris, les vêtements arborés sur les podiums des quatre fashion week auront bien été à la hauteur des villes hôtes ! Les formes sont larges, décontractées et enveloppantes, comme l’a d’ailleurs si bien représenté le drapé façon déesse grecque, qui a su retenir l’attention.

Les tons de 2019 sont bien moins pastels que ceux des saisons précédentes, laissant place à un spectre bien plus lumineux : les couleurs sont vives et fantasques, et les vêtements sont massivement imprimés d’animaux, de fleurs et de plantes.

Vraisemblablement, un vent de tropicalisme a soufflé sur les catwalks. Mais si le rose ou le vert fluo ont frappé fort, le marron, plus doux, a quand même pu se faire remarquer et marquer son territoire lors des défilés. C’est ainsi que le marron s’est décliné en plusieurs nuances : chocolat, miel, camel ou encore caramel.

De son côté, le tie and dye (littéralement « nouer et teindre »), est monté sur scène avec son imprimé délavé qui accompagne le mouvement de fluidité et le sentiment de légèreté des vêtements estivaux.

Enfin, le costume féminin continue d’asseoir sa position et de se revisiter cette année. Et comme le dit si bien Yves Saint-Laurent : « La mode passe, le style reste ».

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer