Moyen-Orient : Vers un rapprochement entre Ryad et Tel Aviv contre l’Iran ?

  • Par R.C
  • le samedi 18 novembre 2017

Dans un contexte de fortes tensions entre l'Arabie saoudite et l'Iran, le chef d’état-major israélien, Gadi Eisenkot, a déclaré qu’Israël était prêt à collaborer et échanger des informations avec l’Arabie saoudite dans le but de "faire face à l’Iran". 

Si l’Iran est le grand ennemi d’Israël, ce dernier n’a pas de relation diplomatique avec Riyad. Mais les dirigeants israéliens répètent à l'envi que l'influence grandissante de l'Iran au Proche et Moyen-Orient et les inquiétudes qu'elle suscite parmi certains pays de la région créent une nouvelle convergence d'intérêts.

L'État hébreu s'alarme des activités nucléaires iraniennes et du danger que Téhéran, engagé militairement au côté du régime de Bachar al-Assad, n'établisse un nouveau front près des frontières israéliennes. L'Iran soutient un autre des grands ennemis d'Israël, le Hezbollah chiite libanais.

À la suite de la démission choc du Premier ministre libanais, Saad Hariri, annoncée le 4 novembre à Riyad, le Hezbollah et l'Iran ont accusé l'Arabie saoudite de pousser Israël à attaquer le Liban.

R.C

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer