Un long-métrage "Les Bienheureux" sur l'Algérie

La réalisatrice Algérienne Sofia Djama nous parle de son premier long-métrage "Les Bienheureux". Une histoire "dont Alger est le personnage, vingt ans après 88". Son film a été sélectionné à la dernière Mostra de Venise et Lyna Khoudri, l'une des interprètes du film a reçu le prix de la meilleure actrice.


IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer