Colibe


Point de vue. Tunisie - Pourquoi l’initiative présidentielle est-elle prioritaire ? (Partie 3/3)

  • Par
  • le jeudi 13 septembre 2018
TUNIS, TUNISIE - 13 AOÛT 2018: Célébration de la Journée nationale de la femme au Palais présidentiel de Carthage. Au cœur de l'évènement de cette année: les propositions de la COLIBE en matières de droits et de libertés privées (relatives à la réforme de l'héritage, entre autres). Crédit photo: PRESIDENCE TUNISIE / FACEBOOK

Dans la première partie de ce présent article, nous avons montré que la réforme du code successoral est commandée par une double exigence : rendre ce code conforme à la lettre et à l’esprit républicain de la nouvelle Constitution et éradiquer les causes de l’inégalité sociale et économique. Dans la deuxième partie, nous avons procédé à une analyse critique de certai...
LIRE SUITE

Point de vue. Tunisie - Pourquoi l’initiative présidentielle est-elle prioritaire ? (Partie 2/3)

  • Par
  • le vendredi 31 août 2018
Le président tunisien Béji Caïd Essebsi avec les membres de la Commission des libertés individuelles et de l'égalité (COLIBE), le 13 août 2018 à Carthage, à l'occasion de la journée de la femme, anniversaire du Code du statut personnel en Tunisie (1957). Un texte de loi considéré comme une avancée majeure en matière de droits des femmes. ABDELFATTAH BELAÏD / PRÉSIDENCE TUNISIENNE / AFP

Réforme de l'héritage : Des institutions qui concourent à la définition de la famille et qui ont une incidence directe sur l’inégalité entre les hommes et les femmes en matière d’héritage. ...
LIRE SUITE

Point de vue. Tunisie - L’égalité, c’est aussi une politique

  • Par
  • le mercredi 15 août 2018
Manifestation à l'Avenue Habib Bourguiba, à Tunis, lors de la célébration de la Journée nationale de la femme, le 13 août 2018. Les manifestants ont appelé à l'égalité dans l'héritage et ont exprimé leur soutien au COLIBE. Plus tôt dans la journée, le président tunisien, Beji Caid Essebsi, a annoncé que le projet de loi sur l’égalité civile, notamment en matière d’héritage, sera soumis à l’ARP. CHEDLY BEN IBRAHIM / NURPHOTO / AFP

L’égalité n’est pas seulement un principe de justice ou de raison, elle nécessite aussi une action politique. C’est celle-ci qui fait celle-là, pas l’inverse.  ...
LIRE SUITE

Tunisie. Les drapeaux sont de sortie pour la manifestation de soutien à la COLIBE

  • Par
  • le lundi 13 août 2018
Quelques milliers de manifestants se sont rassemblés à Tunis en soutien à la COLIBE

Quelques milliers de manifestants ont répondu lundi soir à l’appel lancé par les soutiens de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (COLIBE).  ...
LIRE SUITE

Point de vue. Tunisie - Servitude et préjugés vs. libertés individuelles

  • Par
  • le mercredi 8 août 2018
Le chef du parti islamiste tunisien Ennahdha, Rached Ghannouchi et Bochra Bel Haj Hmida, présidente de la Colibe (Commission des libertés individuelles et de l'égalité), créée par le président de la République Béji Caïd Essebsi le 13 août 2017. © AFP

Le citoyen en pays d’islam est-il d’une nature, d’une essence autre que celle de ses semblables dans les différentes sphères du monde ? Quelle est la nature de cet homme, de ce citoyen qui vient d’acquérir droit de cité, qu’on voudrait condamner à la servitude et au déni de soi, comme si la démocratie pouvait s’arrêter à mi-chemin ? Le citoyen musulman doit-il vivre, contrairement aux citoye...
LIRE SUITE

Point de vue. Le Rapport de la « Colibe » : un projet vraiment libéral

  • Par
  • le lundi 23 juillet 2018
La présidente de la Commission des Libertés individuelles et de l’égalité (Colibe), avocate et députée indépendante tunisienne, Bochra Belhaj Hmida, livre le rapport final sur l'abolition de la peine de mort, l'égalité entre hommes et femmes devant l'héritage et la dépénalisation de l'homosexualité, lors d'une conférence de presse organisée le 20 juin 2018 à Tunis. FETHI BELAID / AFP

La Commission des Libertés individuelles et de l’égalité, dite « colibe », a remis il y a quelques jours le Rapport relatif au projet de « code des droits et des  libertés individuelles » au Président Essebsi, qui en a pris l’initiative le 13 août 2017, en vue de marquer de son empreinte la fin de son mandat et de rassurer l’électorat civil, surtout féminin. ...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer