France


France. Enseignant agressé par des policiers : le parquet ouvre une enquête

  • Par
  • le jeudi 29 septembre 2016
Le récit de Guillaume Vadot a été partagé des milliers de fois sur Facebook, suscitant une vague d’indignation. (Illustration)

L’histoire de ce professeur s’est propagée comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux en à peine quelques heures, forçant les autorités à réagir. Le parquet de Bobigny a indiqué jeudi avoir ouvert une enquête confiée à l'inspection générale de la police nationale (IGPN), la « police des polices », après la plainte déposée par un e...
LIRE SUITE

France. Migrants : « une crise des égoïsmes nationaux »

  • Par
  • le jeudi 29 septembre 2016
Evacuation d'un camp de migrant situé entre les stations de métro Jaurès et Stalingrad à Paris, le 16 septembre 2016. CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP

  Dans le cadre de ses rencontres interculturelles, le collectif Ensemble nous sommes le 10ème organisait le débat « Crise des migrations, non, Crise des solidarités ! », à la mairie du Xe arrondissement de Paris (27-09-2016). Existe-t-il une véritable crise des migrants ? Pour les intervenants, le problème n’est clairement pas le déplacement des populations mais plutôt un accueil des plus mi...
LIRE SUITE

France/Palestine "Ce n'est pas un voyage comme les autres", Alexis Bachelay, député PS, à son retour de Palestine

  • Par
  • le mercredi 28 septembre 2016
Alexis Bachelay et deux autres députés PS, en compagnie du ministre palestinien en charge des problèmes d’eau, lors de leur séjour en Palestine du 23 au 27 septembre 2016. Crédit photo : DR

  Cela faisait un bout de temps qu’Alexis Bachelay, député socialiste des Hauts-de-Seine voulait se rendre en Palestine. « On peut lire tous les livres que l’on veut, regarder tous les documentaires que l’on souhaite : c’est toujours mieux d’aller voir sur place », explique-t-il au Courrier de l’Atlas. Pendant 5 jours, du 23 au 27 septembre, Alexis Bachelay, accompagné de deux autres déput&eacu...
LIRE SUITE

France Marseille n’aura pas sa grande mosquée

  • Par
  • le mercredi 28 septembre 2016
La mairie veut résilier le bail du terrain qui devait accueillir la future grande mosquée de la Cité phocéenne.

La grande mosquée de Marseille ne verra jamais le jour. Dans cette ville qui compte environ un quart d'habitants musulmans : la mairie a pris la décision de résilier le bail du terrain où elle devait être construite. Elle met ainsi un terme à un projet vieux de neuf ans et déjà moribond porté par une association qui a accumulé les arriérés de loyers dus à la mairie....
LIRE SUITE

France. Demandes d’asile : l’administration viole une nouvelle fois les droits des étrangers

  • Par
  • le mardi 27 septembre 2016
La préfecture de Guyane ferme ses portes aux demandeurs d’asile tout en multipliant les arrestations en vue de l’expulsion des étrangers n’ayant pas pu faire leurs demandes d’asile. Joel Saget/AFP

Les violations des droits des étrangers par l’administration française se succèdent à une cadence rapide, et ce, malgré les nombreux rappels à l’ordre de la part des tribunaux français et de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). Plusieurs organisations de défense des droits s’alarment de ces infractions, d’autant plus répétées qu’elles se déroulent loin de ...
LIRE SUITE

France/Tunisie. Un char tunisien à la Technoparade : promouvoir l’électro tunisienne et véhiculer la paix

  • Par
  • le mardi 27 septembre 2016
Le char We are Tunisia & Sound of Carthage, à la Technoparade 2016 à Paris, le 24 septembre. Crédit photo: SAMY KEFI

  Ce week-end avait lieu la 18ème Techno Parade. Cette édition s’est déroulée sur un parcours réduit état d’urgence oblige. Parmi tous les chars et près de 300 000 personnes venues participer au défilé, un char retient l’attention : le char We are Tunisia & Sound of Carthage. Depuis sa première participation en 2010, ce char garde la même vocation, faire découvrir les talents...
LIRE SUITE

Maroc. Deux ans de prison pour un Français accusé de terrorisme

  • Par
  • le lundi 26 septembre 2016
Manuel Broustail, alias abou Maimouna, ancien militaire français converti à l'islam, condamné au Maroc à 2 ans de prison, le 22 septembre 2016. AFP

  La chambre criminelle chargée des affaires de terrorisme à Salé a condamné, jeudi  22 septembre, un ancien militaire français radicalisé, à deux ans de prison dont une avec sursis. Le ressortissant français a été arrêté au Maroc, le mois de mars dernier, après avoir voyagé depuis Nantes avec des armes.   ...
LIRE SUITE

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer