Tunisie.Tunis by bike, 2ème édition, une « vélorution ! »

Une rencontre de passionnés du vélo a eu lieu hier soir à Tunis, après une première rencontre le 20 avril dernier. A la tombée de la nuit et en plein de cœur de la capitale, cet évènement a réuni entre 200 et 300 personnes de 2 à 70 ans, de cyclistes assidus à amateurs qui n’avaient pas fait de vélo depuis des années.

Femmes et hommes de tous les quartiers de Tunis sont venus en foule au rendez-vous à Porte de France (Bab Bhar) mais aussi de beaucoup plus loin comme ces deux jeunes hommes venus rejoindre l’évènement depuis Hammamet à vélo. Des amis du vélo marocains, américains, vietnamiens, égyptiens, chiliens ou encore européens étaient aussi venus partager ce moment convivial.

C’est selon le concept de « Critical mass » que se sont réunis ces passionnés à l’appel de l’association Vélorution qui milite pour le vélo comme moyen de transport alternatif à la voiture.

Mais la balade a pris une tournure contestatrice inattendue face aux tentatives de la police d’empêcher la foule de démarrer la balade. Ce malentendu avec les autorités concernant l’autorisation officielle non obtenue pour la balade a lancé un mouvement de résistance, les cyclistes se sont mis spontanément à klaxonner, siffler et lancer des chants et des slogans inédits à l’instar de « Sayeb el bisikleta ya houkouma !» (« lâche les vélos, gouvernement ! »). L’autorisation a pu être obtenue en dernière minute et la police a mis en place plusieurs voitures pour escorter le convoi durant tout le trajet de la balade.

Ce mouvement de foule a ensuite sillonné Tunis en direction du Belvédère, attaqué la pente jusqu’à son sommet pour ensuite redescendre la colline et rejoindre l’avenue Bourguiba. L’évènement a atteint son objectif : déranger les voitures, s’imposer et questionner les autorités et l’opinion publique sur la nécessité de sortir des modèles urbains ancestraux et de promouvoir des types de transport écologique.

C’est la solidarité entre les cyclistes de toutes générations, dont un enfant en sécurité sur le siège porte-bagage de son père, qui a permis de revendiquer l’appropriation de l’espace public par les vélos et de remettre ainsi en cause la norme dominante de la mobilité en Tunisie.

Afin de poursuivre la revendication, Vélorution envisage de rendre ce rendez-vous militant périodique à hauteur au moins de une fois par mois. Pour clôturer ce week-end sportif et militant, ne ratez pas l’évènement « Tunis Journée sans voiture » qui aura lieu demain au centre-ville de Tunis.

Photos et vidéos partagés par les participants sur la page de l’évènement : https://www.facebook.com/events/634566520081161/639310612940085

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer