France-Maroc. Careers in Morocco : le Maroc veut séduire les MRE diplômés

Le 21 octobre se tiendra à Paris la 13e édition de « Careers in Morocco » (CIM), le forum qui s’adresse aux jeunes diplômés, professionnels et cadres marocains à l’étranger. Il s’agit de la première plateforme de contact pour les compétences marocaines du monde et d’un lieu d’échange permettant aux acteurs économiques marocains, de rencontrer des candidats issus de différentes formations prestigieuses avec des expériences professionnelles de haut niveau.

Après l’édition de mai, Careers in Morocco revient à Paris et à Montréal dans une édition plus sélective. « Les candidats viennent sur invitation afin d’échanger avec des conférenciers prestigieux et des ministres », expliquent les organisateurs. Il s’agit de séduire des candidats issus d’écoles prestigieuses (Polytechnique, Ponts et chaussées, HEC, Mines, etc.) et ayant déjà une situation professionnelle confortable en France.

Cette démarche dynamique et efficace doit permettre aux entreprises de rencontrer en une même occasion plusieurs collaborateurs présélectionnés et de valoriser les opportunités de carrière et d’entrepreneuriat au Maroc.

Plus de 25 organismes recruteurs marocains et africains seront présents lors de cette journée, dont quelques grands noms de la finance, de l’automobile et des nouvelles technologies : Renault, TGCC, Attijari Wafabank, MASEN, CDG Capital, Capgemini, etc. Ils sont à la recherche de profils variés, principalement « des cadres de direction et de middle-management », indique-t-ton chez CIM. À titre d’exemple, le groupe Renault recrute un chef des ventes et un responsable poste de travail ; Attijari Wafabank souhaite recruter un consultant en stratégie et directeur de projet SI.

200 diplômés et jeunes professionnels de retour au Maroc chaque année

En marge des rencontres entre employeurs et candidats se tiendra une conférence sur le thème « La gouvernance et les limites du modèle économique du Maroc ». Ce thème apparait d’autant plus d’actualité qu’il a été noté une baisse de l’attractivité du pays pour les jeunes professionnels résidant à l’étranger. Il s’agit donc, avec des acteurs politiques et associatifs marocains de faire un état des lieux et d’évoquer des pistes de réflexion.

« Chaque année, plus de 5000 candidats participent aux différentes éditions du forum qui se tient à Paris, Londres, Dubai et Montréal. Environ 200 talents rentrent chaque année au Maroc grâce à cette initiative », se félicitent les promoteurs des forums CIM. À ce chiffre, s’ajoute une dizaine de personnes qui sont accompagnées dans la création de leurs entreprises au Maroc.

La rencontre se tiendra le samedi 21 octobre au méridien Étoile à Paris et le samedi 4 novembre à l’hôtel Loews Montréal et se poursuivra dans plusieurs métropoles. Le programme détaillé est disponible sur le portail www.careersinmorocco.com

Rached Cherif

Dernière minute


La chronique du Tocard

  • La chronique du Tocard. Grève des mots au Bac

    C'était comme à l'usine et les candidats se succédaient à la chaîne. Mon tour allait arriver malheureusement plus vite que prévu parce que deux garçons de mon âge qui me devançai...

    LIRE SUITE Tous les articles de la rubrique Economie»


Edito