Maroc.Mohammed VI nomme les membres du gouvernement El Otmani II

Le Roi Mohammed VI et le Chef du gouvernement Saâd Dine Othmani. FADEL SENNA / AFP

Le roi Mohammed VI a reçu, ce mercredi 9 octobre, à la salle du trône, au palais royal de Rabat, le chef du gouvernement Saâd Dine El Otmani et les membres du gouvernement dans sa nouvelle mouture après restructuration de l'architecture gouvernementale.

La nouvelle équipe de Saâd Dine El Otmani compte des anciens ministres qui ont gardé leurs portefeuilles, de nouveaux visages, mais aussi des secrétaires d’Etat promus ministres délégués.

La liste du gouvernement comporte les personnes suivantes :

Saâd Dine El Otmani: Chef du gouvernement

Mustapha Ramid: Ministre d'Etat en charge des droits de l'homme, de la société civile et des relations avec le Parlement

Abdelouafi Laftit: Ministre de l'Intérieur

Ahmed Taoufiq: Ministre des Habous et Affaires islamiques

Nasser Bourita: Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale

Mohamed Benabdelkader: Ministre de la Justice

Mohamed Hajoui: Secrétaire général du Gouvernement

Mohamed Benchaâboun: Ministre de l'Economie et Finances

Aziz Akhanouch: Ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime

Khaled Ait Taleb: Ministre de la Santé

Moulay Hafid Elalamy: Ministre de l'Industrie, de l'Investissement et de l'Economie numérique

Nezha Bouchareb: Ministre de l'Habitat

Nadia Fettah Alaoui: Ministre du Tourisme

Aziz Rebbah: Ministre de l'Energie et des Mines

Mohamed Amekraz: Ministre de l'Emploi

Hassan Abiaba: ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture

Jamila Chapel: Ministre de la Famille, de la Solidarité et des Femmes

Abdellatif Loudiyi: Ministre délégué à la Défense nationale

Noureddine Boutayeb: Ministre Délégué à l'Intérieur

Mohsen Al-Jazouli: Ministre délégué aux Affaires étrangères

Nouzha El Wafi: Ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères chargée des MRE à l'étranger et des Affaires d'immigration

Driss Ouaouicha: Ministre délégué à l'Enseignement supérieur.

Le roi Mohammed VI avait appelé le chef gouvernement à entreprendre un remaniement ministériel, à renouveler les hauts fonctionnaires de l’Etat, sur la base de la compétence et à commencer la préparation d’une nouvelle génération de grands plans sectoriels, cohérents et harmonieux, susceptibles de servir de piliers au modèle de développement dans sa nouvelle version.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer