Maroc.Retour sur vingt ans de règne

Géopolitique d'un roi - Essai sur un Maroc moderne et multipolaire de Aymeric Chauprade, spécialiste de géopolitique.

Spécialiste de géopolitique, Aymeric Chauprade a travaillé sur et au Maroc depuis le début du règne de Mohammed VI. Il écrit un essai politique, animé par une forte conviction que l’Europe a beaucoup à gagner avec un partenaire aussi prometteur que le Maroc.

L’embellie dont semble profiter le roi du Maroc auprès de la classe politique française vient de s’enrichir d’un nouvel ouvrage ecrit par Aymeric Chauprade. Bien documenté , exhaustif, l’essai revient sur les vingt ans de pouvoir qui ont marqué le royaume depuis la mort de Hassan II.

L’héritier du trône d’alors est décrit comme un souverain discret qui commence tout d’abord par solder les erreurs du passé en lançant la fameuse instance Equité et Réconciliation qui fait disparaître en quelques années les souvenirs douloureux des années de plomb.

Ce n’est qu’après que le jeune Roi à l’écoute du peuple s’émeut à entendre les doléances de tout un chacun avant de recentrer les objectifs pour poursuivre avec sagesse la modernisation économique, l’intensification de la lutte contre le chômage et l’exclusion qui connaîtra son apogée avec l’Initiative Nationale du Developement humain.

Chauprade, qui a une longue exérience politique en France ( il a quitté le FN en 2015 avant de fonder son propre mouvement, Les Français libres (LFL). De 2018 à 2019, il est vice-président du groupe Europe de la liberté et de la démocratie directe au Parlement européen) plaide pour de nouveaux rapports avec le royaume, pour une stratégie européenne qui place le Maroc dans une optique d’alliances ouvertes sur l’avenir.

Il explique ainsi que « sous l’impulsion de son Roi Mohammed VI, en vingt ans, le Maroc s’est considérablement transformé, tant à l’intérieur avec le développement de son Sahara, la modernisation sociétale et économique ou le virage environnemental, qu’à l’extérieur avec une politique forte en Afrique et dans un monde devenu multipolaire ».

Ce fin connaisseur des arcanes du royaume conclut ainsi « Parce qu’il est devenu un partenaire précieux pour la France et l’Europe dans la maîtrise des flux migratoires, dans la lutte contre le terrorisme, dans la promotion d’un islam modéré, le Maroc s’est imposé comme un partenaire privilégié pour bâtir une nouvelle relation avec le continent africain » .

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer