Maroc.Vaste opération de lutte contre les réseaux criminels de traite de migrants

Illustration - Migrants africains subsahariens et bangladais. Abdullah DOMA / AFP

Les services de sécurité ont procédé, mardi 12 mars, au démantèlement d’un réseau d’immigration clandestine à Témara et ont arrêté 134 personnes originaires d’Inde, du Bangladesh et de la Birmanie.

Selon plusieurs témoins, un  Marocain soupçonné d’être le cerveau du réseau a été arrêté aussi. Plusieurs fourgons de police ont été mobilisés pour transporter les personnes arrêtées.

Dans une autre opération à Oujda à l’Est du Royaume, deux Marocains et cinq Africains subsahariens ont été arrêtés, lundi 11 mars, pour leurs liens présumés avec des réseaux d’immigration clandestine. L’arrestation a eu lieu après une opération conjointe et simultanée des autorités dans différents endroits d’Oujda.

L’opération a permis  l’arrestation de 81 personnes, dont 26 femmes et sept enfants, pour tentative d’immigration illégale en provenance d’Afrique subsaharienne. Quatre véhicules utilisés pour transporter ces personnes, couteaux, téléphones portables et passeports des victimes des réseaux criminels ont été saisis.

La semaine dernière, le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a démantelé un autre  réseau de trafic d’êtres humains, dirigé par un Marocain, un Bangladais et un Camerounais. Ils sont accusés de traite d’êtres humains et de création d’un réseau criminel spécialisé dans la migration clandestine.

Les autorités ont interpellé  aussi à Tanger 35 candidats à l’immigration irrégulière. Parmi eux, 14 Bangladais et 15 originaires du Tibet, dont 4 femmes. D’importantes sommes d’argent ont été saisies lors de perquisition dans plusieurs maisons qui hébergeaient les migrants clandestins.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

LES SERIES DU MAGAZINE

RECETTES

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer