Musique.Maghreb Jazz Days #5 : Les talents tunisiens à l'honneur

Kaïs Frihat Quartet. Crédit photo : Kaïs Frihat

Jazz, sonorités traditionnelles nord-africaines, voire pop et rock, le festival Maghreb jazz days continue de faire souffler un air de mixité à Paris. Pour cette cinquième édition, la recette reste la même : talents émergents côtoient artistes confirmés.

Tunisie à l'honneur

« Un peu comme dans les festivals de jazz les plus connus aujourd'hui, Vienne ou la Défense, nous essayons de varier les styles » confiait Akram Belaïd, chargé de l’activité culturelle à la Fondation de la Maison de Tunisie, lors de la troisième édition du festival. Cette année, les groupes sont tous issus de la Tunisie. Si le jazz est au cœur de leur musique, la variété des univers des artistes apporte une autre dimension aux Maghreb Jazz Days qui auront lieu cette année du 2 au 4 février.

Parcours classique

Parmi les invités du festival, les spectateurs pourront découvrir le Kaïs Frihat Quartet. Passé par le conservatoire et l'institut supérieur de musique de Tunis, l'artiste prend ensuite la direction de la Belgique au Jazz-Studio Antwerpen et le conservatoire royal de Bruxelles (2016-2018). C'est dans cette dernière école, qu'il côtoie les musiciens qui font aujourd'hui partie de son projet « Identity ». Mêlant jazz, musique nord-africaine et orientale, le groupe fait le tour des scènes européennes et posera ses instruments à Paris (3 février, 20h) à la Fondation de la Maison de Tunisie.

Parcours atypique

Si Kaïs Frihat a connu un parcours des plus classiques, ce n'est pas le cas de Slim Abida, bassiste et initiateur du groupe Jazzoil : « Il y avait une grosse scène de métal en Tunisie dans les années 90 et 2000 ». Du rock à la musique métissée jazz/orientale, l'artiste qui écume les scènes depuis plus de quinze ans a un parcours peu commun. Aujourd'hui, Slim Abida propose de découvrir son nouveau projet solo intitulé « Fréquences basses », une composition inclassable aux influences diverses : jazz, funk, musiques traditionnelles tunisiennes, électro... A découvrir, le 2 février (20h).

Pour compléter l'affiche, le groupe Hendeleo conclura le festival dimanche (4 février). Cette année encore, les amateurs de jazz et de musiques métissées auront l'occasion de découvrir des artistes prometteurs, d'autres confirmés, lors de ce festival bien installé à présent.

Charly Célinain

Maghreb Jazz Days #5 – Fondation de la Maison de Tunisie (Paris 14) :

le 2 février 2018 à 20h : Fréquences Basses Project

le 3 février 2018 à 20h : Kais Frihat Quartet

le 4 février à 18h : Hendeleo

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer