On a testé.La coloration végétale

Objectif : cacher ses cheveux blancs sans recourir à une teinture chimique qui dessèche et abîme.

 

 

La formule : elle est à base de plantes, dont le fameux henné de nos grands-mères. Dépourvue de plomb, fer, paraben et sulfates, mais riche en huiles essentielles, elle promet de recouvrir de 80 à 100 % des cheveux blancs. Pour éviter le calcaire, le mélange se fait avec de l’eau déminéralisée.

L’application : on laisse poser une demi-heure. Les cheveux sont recouverts de cellophane puis mis sous le casque pour accélérer le processus.

Pour qui : celles qui ont un cuir chevelu sensible ou allergique et les adeptes du 100 % naturel.

Le moins : c’est onéreux (99 euros) et le choix des nuances est restreint.

Le plus : l’agréable surprise de constater que l’effet ne s’estompe pas aussi vite qu’on l’aurait imaginé.

L’adresse : Céline Dupuy 9, rue de l’Arc-de-Triomphe Paris XVIIe

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

IL RACONTE

ON A TESTE

VOYAGES

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

RECETTES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer