Société.Stains - Le maire convoqué au tribunal pour sa banderole en hommage à Salah Hamouri

Le maire de la ville de Stains, Azzedine Taibi. MARTIN BUREAU / AFP

Azzedine Taibi, le maire de Stains  (93) est convoqué au tribunal administratif de Montreuil ce vendredi 9 mars à 9h30. Le préfet de Seine-Saint-Denis souhaite obtenir le retrait de la banderole affichée sur le fronton de la mairie, demandant la libération de l'avocat franco-palestinien Salah Hamouri, injustement incarcéré en Israël depuis le 23 août, sous le régime de la détention administrative (voir nos éditions). Le préfet remet en cause "l'intérêt local" d'un tel soutien. 

"Salah Hamouri vit actuellement une négation de ses droits fondamentaux, un emprisonnement abusif, sans motif et sans procès équitable. Cette situation explique la mobilisation de la communauté nationale pour notre compatriote, comme ce fut le cas pour Ingrid Bétancourt, pour qui nous avions également apposé une banderole sans que cela ne soit remis en cause par le Préfet, ou plus récemment, pour le journaliste Loup Bureau", écrit dans un communiqué le maire.

Ce n'est pas la première fois qu'Azzedine Taibi est convoqué devant le tribunal pour son soutien à la cause palestinienne. 

En 2016, il avait été assigné devant le tribunal administratif de Montreuil pour avoir affiché sur le fronton de sa mairie, une banderole en hommage à Marwan Barghouti, le "Mandela palestinien". "La banderole est présente depuis 2009 et il n'y a jamais eu aucun incident", avait rappelé l’édile au Courrier de l’Atlas.

La cour d'appel de Versailles avait astreint la ville à titre conservatoire à des pénalités financières journalières si elle ne retirait pas la banderole. La municipalité de Stains n'avait pas eu d'autre choix que de s'éxécuter. Le maire avait été donc obligé d'enlever la banderole.  

"Le Préfet de la Seine-Saint-Denis réagit systématiquement lorsqu’il s’agit de notre soutien à la lutte pacifiste des Palestiniens subissant la colonisation et l’occupation", dénonce le maire, bien décidé à ne rien lâcher. 

Nadir Dendoune

Lire aussi :

Le procureur demande le renouvellement de la détention administrative de Salah Hamouri

Emmanuel Macron demande à Netanyahou la libération de Salah Hamouri

Trois mois d'emprisonnement pour Salah Hamouri, l'avocat français détenu en Israël

La lettre émouvante de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu arbitrairement en Israël depuis le 23 août

Le Quai d'Orsay demande la libération de Salah Hamouri et dénonce la détention administrative

Depuis deux mois, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien est détenu arbitrairement dans une prison israélienne

L'Etat français promet d'intervenir en faveur de Salah Hamouri, avocat franco-palestinien détenu en Israël

Les proches de Salah Hamouri seront reçus le 9 octobre à l'Elysée... par un conseiller

Le syndicat des avocats de France condamne l'incarcération de Salah Hamouri en Israël

"On m'a taxé d'antisémitisme parce que je soutiens mon confrère Salah Hamouri emprisonné en Israël", Alexandre Braud, avocat au barreau de Béthune

Salah Hamouri condamné... à purger la fin de son ancienne peine

Salah Hamouri placé en détention administrative pour six mois

La détention de Salah Hamouri prolongée de 48h

Salah Hamouri de nouveau arrêté par l'armée israélienne

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer