Voyages.La Rome d'Insaf Bennis

Crédit photos : DR - Gérard Guittot/Photononstop/AFP - Sofie Delauw/Cultura Creative/AFP- Stuart Black/Robert Harding Premium/AFP - Alvaro Padilla Bengoa/Anadolu Agency/AFP - Diana Miller/Cultura Creative/AFP - Manuel Cohen/AFP

Cette blogueuse mode et lifestyle confie avoir un faible pour l’Italie. “Avec sa légendaire ‘dolce vita’, ce pays m’a toujours attirée. Mon premier séjour à Rome m’avait laissée sur ma faim, car je n’avais pas eu le temps de tout explorer. Cette destination est à mes yeux une des plus romantiques. On peut flâner dans les rues jusqu’à s’y perdre, louer un scooter pour mieux prendre le pouls de la ville et admirer ses nombreux monuments”, dit-elle.

Et si la capitale italienne se résumait à une chanson ? Ce serait forcément “Lasciatemi Cantare” de Toto Cutugno. Alors, “andiamo” ! 

S’offrir une pause glacée

Une promenade dans les ruelles italiennes comporte forcément une pause gourmande et rafraîchissante. Mon adresse fétiche pour les glaces et sorbets est la Old Bridge Gelateria. Il y en a plusieurs à Rome. On choisit entre plusieurs tailles de cornet et on cumule autant de parfums qu’on le souhaite. Mes préférés : yaourt, fraise et citron, mais vous pouvez aussi tenter le duo audacieux ricotta-pistache ! C’est délicieux, et les prix sont raisonnables. Attention cependant, le lieu est très prisé, donc la file d’attente assez longue.

Viale Bastioni Di Michelangelo, 500192 Rome

Voyager dans le temps à la Villa Borghèse

Les jardins de style anglais s’étalent sur près de 80 hectares. Ils valent autant le détour que les magnifiques fresques et plafonds que l’on peut admirer à l’intérieur des nombreux musées regroupés dans le plus grand parc de la ville. C’est dans cet écrin bucolique que se trouve la fameuse villa Médicis, qui abrite notamment l’Académie de France à Rome. Il est préférable de réserver et de prévoir d’y consacrer une bonne demi-journée.

00197 Rome

Faire un vœu à la fontaine de Trevi

Impossible d’aller jusqu’à Rome sans jeter une petite pièce en formulant un souhait dans la plus grande et célèbre fontaine de la ville, immortalisée dans de nombreux films, et notamment dans le cultissime Dolce Vita de Fellini. En journée, la horde de touristes joue des coudes pour prendre un selfie devant ce monument baroque. Le soir, il y a encore du monde, mais on peut prendre son temps. Sachez que les centimes collectés sont récupérés et reversés à une association caritative. Près d’1,4 million d’euros ont été repêchés en 2016 !

Piazza di Trevi, 00187 Rome

Réviser l’histoire au Colisée

Cet immense amphithéâtre, situé au cœur de la ville, abritait dans l’Antiquité des combats de gladiateurs. C’est un monument emblématique de la capitale italienne. Un édifice impressionnant qui accueillait jusqu’à 75 000 spectateurs. Magique ! Pour éviter de perdre trois heures dans l’interminable file d’attente, mieux vaut acheter le “Roma Pass”. Ce sésame à 38 euros comprend l’entrée pour deux monuments et les déplacements en métro pendant 72 heures.

Piazza del Colosseo, 1, 00184 Rome

Se régaler dans une hostaria

Ce restaurant typique est situé dans le Trastevere, un quartier connu pour ses façades colorées et ses rues tortueuses. On y déguste des pizzas en terrasse. C’est un point d’observation idéal pour sentir l’ambiance. La quatre-fromages est l’une des meilleures selon moi. Ils font aussi un très bon tiramisu. Ensuite, je m’offre une balade digestive dans ce quartier qui se prête à la flânerie et où l’on peut admirer la magnifique église Sainte-Marie de Trastevere, l’une des plus anciennes de Rome.

Hostaria de Moro Da Tony Vicolo del Cinque 36, 00153 Rome

MAGAZINE JUILLET-AOUT 2017

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

IL RACONTE

ON A TESTE

VOYAGES

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

RECETTES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer