Voyages.Le Fès d'Elisa Gallois

Crédit photos : Et dieu créa - Manuel Cohen/AFP – Presse- Rosine Mazin/Photononstop/AFP - Manuel Cohen/AFP - Guy Bouchet/Photononstop/AFP - Facebook Café Clock

Cette globe-trotteuse est l’auteure du blog lifestyle Et dieu créa. “Ma ville coup de cœur est Essaouira, mais j’avais lu que la médina de Fès était fabuleuse et j’avais envie de la découvrir”, confie cette grande amoureuse du Maroc. Son récent séjour dans la cité impériale ne l’a pas déçue. Elle nous livre ici ses adresses fétiches et nous recommande de faire appel à Driss Laraichi Bedoui, un guide passionné qui adapte ses visites aux centres d’intérêt de chaque voyageur. 

Dormir sous les cinq étoiles du Riad Fès

L’hôtel a été aménagé dans une ancienne et somptueuse maison qui a été préservée. Avec ses murs en tadelakt gris, son marbre et ses lustres en cristal, ce lieu est un bijou ! Si on ne peut pas se permettre d’y dormir, je conseille d’y aller pour boire un thé ou prendre un repas sur l’incroyable terrasse, qui surplombe toute la médina et offre une vue imprenable sur les montagnes de l’Atlas.

5 Derb Ben Slimane Zerbtana

Se laisser griser par l’odeur du cèdre au musée Nejjarîn

Là encore, on se trouve dans un lieu somptueux, un ancien fondouk (caravansérail), où l’on peut admirer le travail du bois et de la mosaïque mélangé. Il existe trois niveaux pour découvrir les différentes essences de bois, les instruments de musique et le mobilier, notamment celui utilisé lors des cérémonies de mariage. Si vous aimez l’odeur du cèdre, vous allez être servi. Et depuis la terrasse, n’oubliez pas de jeter un œil sur les toits de la médina.

Place Nejjarîn

Remonter le temps dans le quartier des tanneurs

C’est un endroit incontournable et il est impressionnant de découvrir qu’il n’a pas bougé depuis des millénaires. Il faut d’abord l’appréhender depuis un point en hauteur pour se rendre compte de l’immensité du lieu et admirer cette infinité de cuves rondes et colorées. J’adore observer la manière dont les artisans y travaillent. Les odeurs qui s’en dégagent font pour moi partie du voyage.

Route Sidi Harazem, dans le quartier d’Aïn Nokbi

Passer au vert au jardin Boujloud

Datant du XVIIIe siècle, ce parc a été récemment restauré et le résultat est grandiose : 7,5 hectares de végétation luxuriante. Il se trouve à proximité de la porte Bab Boujloud et du palais royal. Il y a un contraste fou entre la médina hyper animée et le havre de paix qu’est ce fabuleux parc, avec en fond sonore le bruissement de l’eau des fontaines. Calmes et ombragées, ses allées plantées de rosiers et de palmiers sont idéales pour profiter d’un peu de fraîcheur en fin de journée. Il y a même une bibliothèque “accrochée” aux branches de ses orangers.

Apprécier le mix tradition et modernité du Café Clock

Cet établissement est tenu par Mike, un Anglais qui a transformé en café cet ancien palais au très haut de plafond. Il a su préserver l’esprit de cette maison traditionnelle, tout en lui apportant des éléments modernes. Le tout donne un style hétéroclite très convivial. Il se trouve au fond d’une venelle et l’atmosphère est idéale pour une pause lorsqu’on est fatigué de déambuler dans
la médina ou même pour un petit déjeuner. En soirée, des concerts et des spectacles sont à découvrir en sirotant un milk-shake à la datte.

7 Derb el Magana

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

Articles les + lus


Agenda


24 HEURES AVEC

RECETTES

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer