Afrique.Mise en place de l’Observatoire africain des migrations au Maroc

Les chefs d'Etats et de gouvernements africains au 31ème sommet de l'Union africaine (UA) à Nouakchott le 1er juillet 2018. AHMED OULD MOHAMED OULD ELHADJ / AFP

Le 31e sommet de l'Union africaine a adopté la mise en place de l'Observatoire africain des migrations au Maroc, suite à une proposition du roi Mohammed VI en sa qualité de leader de l'UA sur la question de la migration.

Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA avait adopté le 11 mai 2018 cette proposition. Cet observatoire, dont le travail sera basé sur le triptyque «comprendre, anticiper et agir», aura pour mission de collecter les informations et de développer l’échange d’informations ainsi que la coordination entre les pays africains.

Outre la question migratoire, le sommet de Nouakchott a examiné plusieurs questions relatives notamment à lutte contre la corruption, la réforme institutionnelle de l'UA, la mise en œuvre de la feuille de route principale de l'UA sur les mesures pratiques pour faire taire les armes à feu en Afrique à l'horizon 2020 et d'autres questions en relation avec la paix et la sécurité dans le continent.

La mise en place au Maroc de cet Observatoire africain des migrations, confirme la place prépondérante du Royaume au sein de l’UA et son rôle pionnier  dans la coopération Sud-Sud.

Mohamed El Hamraoui 

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

Articles les + lus


Agenda


24 HEURES AVEC

RECETTES

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer