Culture.Passez une soirée avec Nawell Madani

Sur la C8, mercredi 13 mars 2019 à 21h : Grande soirée avec l'humoriste belgo-algérienne Nawell Madani. VALERIE MACON / AFP

Ce soir, mercredi 13 mars, préparez-vous à vivre une grande soirée avec Nawell Madani. Dès 21h, l’humoriste belge de 35 ans, exilée à Paris, vous donne rendez-vous sur C8. D’abord pour son spectacle "C'est moi la plus belge !"  qui a fait un carton en France et en Europe depuis 2013, puis à 23h, avec son super documentaire « One, two, three Nawell Madani » (co-réalisé avec Thierry Teston), un hymne à l’Algérie, que Le Courrier de l’Atlas a pu voir en avant-première.

Ce film d’une heure 35, ce sont d’abord de belles images d’Oran mais aussi d’Alger. L’Algérie, comme on n’a pas l’habitude de la voir. Yann Arthus-Bertrand avait fait l’Algérie vue du ciel, Nawell Madani nous propose une vision rapprochée : l’Algérie vue du sol et le résultat est assez exceptionnel. 
La trentenaire a un rêve : être la première femme à se produire sur la scène de l’Opéra d’Alger. Alors, comme à son habitude, elle fonce. Au culot. Elle bouscule tous les codes. La scène de l’Opéra est immense : il lui faut plus de danseurs alors elle va les dénicher dans la rue.

Le film est drôle à certains instants, émouvants à d’autres. Il y a surtout de l’amour tout au long, beaucoup d’amour. L’amour que Nawell Madani porte à l’Algérie, à ses parents, à ses racines. Un film qui montre une jeunesse débordante d’envies. 

Justement, les rues d’Algérie grouillent de ces filles et garçons qui rêvent d’un autre avenir plus riant que celui de leurs parents. Un avenir qui ne ressemblerait plus au passé.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

LES SERIES DU MAGAZINE

RECETTES

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer