Entrepreneur des deux rives.Saad et Meryem Lebbar éveille vos enfants avec Kitibook

Ancien ingénieur, le casablancais a lancé avec sa femme, Kitimimi, une entreprise dédiée aux enfants de 18 mois à 6 ans. Ils commercialisent des livres en tissu pour enfants, fabriqués au Royaume et respectant les normes européennes. Ils lancent aussi une application smartphone permettant de vérifier les métriques psychologiques de l’enfant. 

Dans leur showcase de Rueil-Malmaison, Ali, le fils de Saad et Meryem est totalement absorbé par les scratches du Kitibook. Ce livre d’éveil en tissu, regroupant jusqu’à 14 pages, permet de développer la motricité et les connaissances de l’enfant (jour, nuit, couleurs, formes, scratch, boutons, ceinture, etc..). Derrière ce projet 100% marocain, une pharmacienne et un ingénieur centralien. Ces deux amoureux des enfants et issues de grandes familles nombreuses, ont laissé tomber leurs métiers respectifs pour se consacrer au projet initié par Saad. Elle s’occupe du design, des réseaux sociaux et des salons. Il suit la production, la commercialisation du produit et la gestion de leur société, Kitimimi.

Alors consultant en France, une amie orthophoniste au Maroc lui parle d’un concept américain, le Quiet Book. « Je voulais acheter ce livre pour ma nièce mais je ne l’ai pas trouvé, nous explique l’ex-ingénieur. Je me suis dit qu’il y avait un marché ». Conscient de l’évolution de l’éducation, il veut un produit qui ait une portée internationale.  Dés lors, autour de leur Kitibook, se regroupent des orthophonistes, des psychomotriciens et des neuropsychologues en France et au Maroc. Si au départ, le corps enseignant et les parents sont un peu dubitatifs, l’adhésion des enfants est totale.

Mais le kitibook, produit haut de gamme et éco conscient, est en tissu ce qui provoque des difficultés supplémentaires. « Les jouets sont soumis à des normes. Il faut que les propriétés physiques, chimiques et mécaniques soient respectées et que l’objet ne soit pas inflammable. Par exemple, on n’utilise pas de colle. Tout est brodé ». Pour débuter sa production de 100 livres, il collabore avec le laboratoire de l’Ecole Supérieure des Industries du textile et de l’habillement (Esith) de Casablanca. Au prix de 69 à 99 euros selon le nombre de pages, tout est écoulé en 6 mois.

En juillet 2018, il relance une nouvelle production de 700 livres, écoulé en un an. Remarqué par des influenceurs, le produit est vendu en librairies, magasins de jouets, salons mais aussi sur leur site internet, www.kitimimi.com.

Parallèlement, Saad crée une start-up. Hébergée par le cluster de la Chambre Française du Commerce et de l’Industrie au Maroc, puis par la technopole de Troyes. Il lance une application smartphone pour les parents et les spécialistes de l’enfance. « Il y a peu d’innovations dans la Tech pour les enfants de moins de 6 ans. Nous avons voulu relever ce challenge. Avec une vidéo de son enfant jouant au Kitibook, on peut analyser les métriques psychologiques de l’enfant. L’intelligence artificielle permet de diagnostiquer des troubles du langage, de la concentration et de la motricité. » Pour développer son entreprise, Saad Lebbar lance un appel de fonds de 300 000 euros auprès de Business Angel. Un commerce qu’il continue à voir entre ses deux pays. « Je dois autant à la France qu’au Maroc. J’aime mettre en avant la relation que nous avons avec le vivant. Une plante comme un enfant a besoin d’interaction et ça ne dépend que de nous de l’aider à se développer. »

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer