La Série Arts.Art Contemporain, Artistes en vue

Installation Invisibles de Safaa Erruas (2011),Courtesy of l’Atelier 21

Voilà bientôt dix ans que l’on assiste à une véritable déferlante d’artistes arabes dans les circuits internationaux de l’art contemporain. La Biennale de Venise, qui se tient jusqu’au 26 novembre, accueille deux artistes marocains Younes Rahmoun et Achraf Touloub. Le Tunisien Ismail Bahri, lui, a eu droit à sa première exposition d’ampleur l’été dernier au Jeu de Paume. Ce vidéaste, qui ne s’interdit ni la photo, ni les installations, explore la poésie invisible des “micro-événements” du quotidien : une goutte d’eau sur l’épiderme, une feuille de papier qui vole au vent, un fil qui se déroule. Et l’on peut encore voir son délicat travail au Mac Val, à Vitry-sur-Seine, dont il a intégré la collection permanente, laquelle compte notamment des tableaux de Lahouari Mohammed Bakir et de Chourouk Hriech ainsi qu’une vidéo de Hicham Berrada. On pourra également admirer les travaux de ce dernier à la Biennale de Lyon jusqu’au 7 janvier.

 

De Londres à la Fiac en passant par Venise

 

Institution prestigieuse, qui fête cette année ses 40 ans, le centre Pompidou a invité l’artiste Saâdane Afif pour l’occasion. Il y a deux ans, l’établissement consacrait une monographie à l’incontournable Mona Hatoum. Les galeries parisiennes Kamel Mennour et Iman Fares contribuent largement à l’émergence de ces artistes issus du monde arabe et de sa diaspora. Viennent en tête Kader Attia, Adel Abdessemed, Zineb Sedira, Ali Cherri ou encore Latifa Echakhch, lauréate en 2013 du prix Marcel-Duchamp, décerné en marge de la Fiac. Cette dernière, qui se tiendra cette année du 19 au 22 octobre, s’ouvre à l’Afrique du Nord avec la présence de la galerie tunisienne Selma Feriani. Attestant de l’effervescence de cette scène, les talents qui émergent : Randa Maroufi, notamment, dont le Palais de Tokyo a exposé la dernière vidéo. Avec des lieux aussi qui ouvrent leurs portes et de nouvelles foires qui voient le jour. Pour preuve, “1 : 54”, née à Londres il y a cinq ans, s’ancrera désormais à Marrakech.

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer