Maroc.Agenda chargé pour Pompeo à Rabat

AFP

Le secrétaire d’Etat américain, Michael Pompeo, est arrivé Jeudi  le 5 décembre au Maroc, au terme d’une une visite officielle d’une grande importance qui la volonté commune de raffermir le partenariat stratégique multiforme entre Washington et Rabat.

Reçu à l’aéroport de Rabat-Salé, M. Pompeo  par le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le chargé d’affaires près l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, David Greene. Le secrétaire d’Etat américain a eu à cette occasion, une série d’entretiens avec de nombreux responsables marocains. Selon le Département d’Etat US, M. Pompeo passera en revue durant ce déplacement “le partenariat économique et sécuritaire solide” entre les Etats Unis et le Maroc.

Le secrétaire d’Etat américain, a rencontré  le chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. Le même jour, le directeur général de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) et de la Direction de la surveillance du territoire national (DGST), Abdellatif Hammouchi, a eu au siège de la DGST à Témara, des entretiens avec le secrétaire d’Etat américain. Ces entretiens se sont déroulés en présence de responsables de la Direction générale de la surveillance du territoire national, ainsi que de plusieurs responsables américains.

’’Coopération économique et sécuritaire”

Les Etats-Unis sont déterminés à œuvrer de concert avec le Maroc en vue de mettre pleinement à profit le potentiel de tous leurs citoyens afin d’assurer davantage de sécurité et de prospérité aux deux pays, a affirmé le département d’Etat à l’occasion de la visite du secrétaire d’Etat Michael Pompeo à Rabat.

Dans un communiqué diffusé,  jeudi 5 décembre,  sous le titre: “Visite de M. Pompeo au Maroc: Favoriser la coopération économique et sécuritaire”, le département d’Etat a indiqué que le Maroc est le seul pays d’Afrique à avoir conclu avec les Etats-Unis un accord de libre-échange. Depuis l’entrée en vigueur de ce pacte en 2006, les exportations marocaines aux États-Unis ont plus que doublé et la valeur des échanges bilatéraux a quintuplé, poursuit le département d’Etat américain.

Sur le plan sécuritaire au niveau régional et international, Washington met ainsi en exergue l’apport clé du Maroc qui “joue un rôle de premier plan dans la sécurité en Afrique”. Le département d’Etat rappelle que le Royaume fournit plus de 2.000 soldats aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies en République démocratique du Congo et en République centrafricaine et joue un rôle clé dans le renforcement des capacités de sécurité régionales.

“Sous le leadership du roi Mohammed VI, le Maroc est un acteur essentiel de la lutte mondiale contre le terrorisme”, relève le communiqué en rappelant que le Maroc est coprésident du Forum mondial de la lutte contre le terrorisme et préside le groupe de travail du Forum sur les combattants terroristes étrangers.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer