Maroc.La Sahraouiya, un rallye féminin et solidaire

Pour sa 4ème édition, Laila Ouachi, l'organisatrice du rallye féminin de solidarité, La Sahraouiya a prévu un joli parcours de course et VTT, entre dune et mer, dans la ville de Dakhla, du 3 au 10 février 2018. Un moyen de faire découvrir une ville mais aussi de créer de la fraternité entre femmes où chacune d'entre elles devra courrir pour la cause d'une association.

La Sahraouiya n'est pas une course comme les autres. Pour preuve, elle ne compte que des participantes. Près de 80 qui vont s'élancer de Dakhla. Une découverte pour la plupart d'entre elles qui vont sillonner des paysages haut en couleur et un parcours entre mer et dunes. Laila Ouachi qui organise l'évenement le voit comme un "moyen de faire partager cette ville magnifique qu'est Dakhla pour autre chose que le kitesurf". Mais surtout, elle a créé son évenement autour d'un concept fort : celui des causes féminines et de "l'engagement nécessaire pour des femmes solidaires"

Le rallye qui se déroule du 3 au 10 février 2018, a choisi Stéphanie Fuguain pour marraine cette année. La mère de Laurette fuguain, qui lutte pour venir en aide aux personnes atteintes de leucémie, a accepté de soutenir 3 équipes. Un moyen de faire parler des dons de vie (dons de sang, dons de plaquettes, de moelle osseuse, etc..), élements nécessaires indispensables pour permettre aux personnes atteintes de leucémie de trouver une voie vers la guérisson. La présidente d'une association pour la parentalité, Clémence Castel et grande gagnante de Koh Lanta en 2005 défendra l'association Laurette Fuguain car pour elle, "les valeurs du sport sont saines. Elles évoquent le dépassement de soi, et même s'il y a une compétition, il y a un fort esprit de solidarité entre les participantes".

D'autres participantes comme Tatiana Laurence Delarue, animatrice sur NRJ12 et présidente d'une association contre la violence conjugale, la comédienne Saida Jawad ou la présidente d'Athlétes et Partenaires, Valérie Fignon, femme du défunt coureur cycliste, Laurent Fignon, défendront également les couleurs de l'association Laurette Fuguain lors de cette édition. 

L'évenement connait également l'aide de nombreux sponsors et des autorités marocaines. La conférence de presse a été ainsi organisée à l'Office Nationale Marocaine du Tourisme (ONMT) avec l'Ambassade du Maroc à Paris. "C'est un évenement solidaire et féminin. De plus, il est basé à Dakhla, qui est une vile stratégique dans notre politique 2020" explique Khalid Mimi, le directeur France de l'ONMT

Une épopée pour ces équipes de deux femmes qui devront faire à peu près 25 kilomètres par jour pendant 4 jours avec un prologue la veille du départ. Une aventure qui marquera à coup sûr les participantes et leur feront découvrir Dakhla, une ville qui connait un regain d'intérêt. En effet, la compagnie marocaine, Royal Air Maroc a augmenté ses liaisons aériennes depuis Casablanca et la compagnie Transavia, membre d'Air France-KLM, établit des vols entre Paris et la ville du sud du Maroc.

Yassir GUELZIM

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer