Maroc.Nouvel assaut massif de migrants Subsahariens à Sebta

Sebta - Espagne. Le 30 août 2019, deux migrants forçant la haute clôture de Sebta, la seule frontière terrestre de l'Union européenne avec l'Afrique. ANTONIO SEMPERE / AFP

155 migrants africains ont réussi à pénétrer,  vendredi 30 août 2019, dans le préside occupé de Sebta en forçant la haute clôture surmontée de barbelés coupants.

Les migrants ont franchi la clôture frontalière à l’aube, à la faveur du brouillard, certains ont escaladé la clôture alors que d’autres ont cassé l’une de ses portes pour rallier la ville. Ces migrants sont tous originaires d’Afrique subsaharienne, la majorité, de la Guinée Conakry.

Selon le récit des faits, les 12 gardes civils Espagnols  qui tentaient de les intercepter ont été « légèrement blessés » à coups de pierres et de bâtons tandis que 16 migrants ont reçu des soins pour des blessures et des coupures.

D’autre part les autorités locales de la préfecture M'diq Fnideq,  ont signalé une tentative d'assaut collectif d’environ 400 migrants irréguliers originaires des pays de l’Afrique subsaharienne de Sebta via le centre de Belyounech. Cette tentative  a été mise en échec vendredi 30 aout.  Neuf migrants clandestins ont été blessés légèrement et transférés à l’hôpital de la ville de Fnideq pour recevoir les soins nécessaires, ajoute la même source.

90 migrants ont été arrêtés par les forces publiques et remis aux services sécuritaires compétents, alors que les opérations de recherches se poursuivaient pour interpeller les autres migrants irréguliers, selon la même source.

C'est la première fois depuis un an que des migrants parviennent à franchir en groupe la haute clôture surmontée de barbelés coupants qui sépare le préside occupé de Sebta et qui  présente avec Melilla, la seule frontière terrestre de l'Union européenne avec l'Afrique.

Depuis le début de l'année, 3.427 migrants sont parvenus à entrer dans ces deux villes par voie terrestre, soit 18,1% de moins qu'en 2018 selon le dernier bilan du ministère espagnol de l'Intérieur. Parmi eux, 671 sont entrés à Sebta, notamment en se cachant dans des véhicules. Selon le ministère de l'Intérieur espagnol, 14.591 migrants sont par ailleurs arrivés par la mer en Espagne depuis janvier, soit 42,5% de moins que l'an dernier.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer