Maroc.Ouverture du procès du double meurtre d’Imlil le 2 mai

De gauche à droite : Louisa Vesterager Jespersen et Maren Ueland. Photo du fond : une région du Haut-Atlas au Maroc, dans laquelle est situé le village d’Imlil.

Le procès du double meurtre des deux touristes scandinaves, commis mi-décembre près d’Imlil, s’ouvrira le 2 mai devant la cour d’appel de Salé.

Vingt-quatre accusés vont comparaître pour « apologie du terrorisme », « atteinte à la vie de personnes avec préméditation » ou « constitution de bande terroriste », a déclaré à la presse l’avocat Saad Sahli, qui défend les personnes mises en cause dans ce dossier. Parmi les accusés figure un Hispano-Suisse installé au Maroc et arrêté quelques jours après le double meurtre, pour ses liens présumés avec les principaux suspects.

Le 12 avril courant, la chambre criminelle près la cour d'appel de Rabat avait condamné,  un autre ressortissant de nationalité britannique et suisse, arrêté en janvier dernier au Maroc en lien avec le meurtre des deux touristes scandinaves, à 10 ans de prison pour "constitution de bande terroriste". Nicolas P., 33 ans, avait été arrêté le 10 janvier dernier à Temara, dans le cadre d'arrestations qui avaient suivi le double meurtre de deux jeunes scandinaves à Imlil.

L’Anglo-Suisse dénommé Nicolas P. alias Abdelkrim,  né en 1983 à Genève, n’a pas été déféré devant le juge antiterroriste avec les 24 membres de la cellule d’Imlil qui comportait un autre citoyen suisse.

Le 18 mars dernier, le juge antiterroriste avait  auditionné pour la dernière fois, les prévenus arrêtés dans le dossier du meurtre des deux touristes scandinaves à Imlil, aux environs de Marrakech. Le juge d’instruction avait confronté l’Hispano-Suisse, Kevin Zoller avec les autres accusés du meurtre de Louisa et Maren.

La  cellule démantelée comprenait 24 membres dont  trois ayant des antécédents judiciaires dans des affaires liées au terrorisme.

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées dans la nuit du 16 au 17 décembre dans les montagnes de l’Atlas, où elles étaient en vacances.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer