Maroc. Premières assises nationales de la régionalisation avancée

Le roi Mohammed VI a invité les régions à faire une évaluation d’étape pour redresser le cap dans la définition des projets prioritaires et leur hiérarchisation, ainsi que dans l’élaboration d’une architecture renforcée des projets programmés et de leur montage financier.

Dans un message adressé, vendredi  20 décembre à Agadir, aux participants aux premières assises nationales de la régionalisation avancée, le roi du Maroc a souligné que ‘’le but ultime est de garantir l’efficacité de ces projets et de parvenir à faire converger les différentes politiques et les divers programmes publics au niveau régional’’.

Mohammed VI a aussi mis en exergue l’importance de mettre à profit les mécanismes contractuels établis entre les régions, l’Etat et le reste des intervenants en vue d’élaborer et de mener à bien les projets de développement prioritaires.

Le roi Mohammed VI  a appelé à ce que ces assises nationales soient ‘’l’occasion d’engager une réflexion approfondie, une étude constructive et un dialogue sérieux, pour dresser un bilan rigoureux de la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée’’.

‘’Nous attendons aussi que ces travaux débouchent sur des recommandations pratiques, qui permettront de relever le défi du développement régional, de réduire les disparités existantes, d’améliorer l’attractivité et la compétitivité au niveau des territoires’’, a relevé le roi du Maroc, ajoutant qu’il importe de s’ouvrir aux mécanismes modernes de gouvernance financière, d’assurer l’efficacité de toutes les formes de démocratie participative, d’ériger cette dernière en levier majeur de développement socio-économique intégré et durable.

Le roi Mohammed VI a aussi appelé à saisir l’occasion pour débattre autour de l’expérience accumulée durant les quatre dernières années afin d’assurer la mise en œuvre des lois organiques sur les collectivités territoriales et définir les moyens de relever les multiples défis auxquels les élites régionales ont dû faire face dans l’exercice des compétences assignées aux régions.

Lors de la séance d’ouverture des premières assises nationales de la régionalisation avancée, organisées par le ministère de l’Intérieur et l’Association des Régions du Maroc (ARM), sous le Haut patronage du roi Mohammed VI, le cadre d’orientation pour la mise en œuvre de l’exercice des compétences des régions a été signé, entre des membres du gouvernement et les 12 présidents des conseils régionaux du Royaume.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer