Maroc.Un forum international libyen sur l'économie et l'investissement, à Rabat

Le gouvernement libyen de l’union nationale a exprimé sa détermination à ouvrir la porte aux investisseurs étrangers en les inscrivant dans la dynamique de développement enclenchée par le pays.

Lors de la cérémonie d’ouverture du premier forum international libyen sur l'économie et l'investissement, lundi 11 novembre à Rabat, le ministre libyen de la Planification Tahar Jouhaimi a indiqué que son pays offre d’énormes opportunités d’investissements aux étrangers, notamment après l’identification de nombreuses priorités dans le cadre du plan quinquennal nouvellement révisé.

Le programme quinquennal a fixé les priorités en identifiant 4 000 projets qui seront réalisés en partenariat avec le secteur privé pour un coût de 100 milliards de dollars. Ces projets portent sur la reconstruction du pays, les énergies renouvelables, la sécurité alimentaire, les infrastructures de base outre le développement des secteurs de la santé, de l’éducation, de logements et des services de base.

De son côté, le président du Conseil d’administration de l’Union générale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture libyenne, Mohamed Rayed a appelé les investisseurs marocains à monter des projets en Libye. « Le pays est vierge et a besoin d’investissements dans les domaines des infrastructures, du bâtiment, de la santé et de l'éducation », a-t-il indiqué, assurant que les investisseurs disposent de toutes les garanties nécessaires dans le pays, notamment les lois 14 et 9 reconnues mondialement.

Selon lui, ce forum constitue une plateforme pour relancer l’économie libyenne, ruinée par la guerre civile qui sévit dans le pays, soulignant que la situation actuelle en Libye est « normale » et que le pays « n’est pas dans le chaos comme cela est véhiculé par les médias étrangers ». De son côté, le directeur exécutif de cet événement Al-Mahdi Abdelaâti a indiqué que le choix du Maroc pour abriter cette manifestation économique de deux jours s'explique par le rôle prépondérant du Royaume dans l'appui et la réussite du dialogue inter-libyen qui s'est tenu à Skhirat et qui a débouché sur la signature de l'accord politique libyen en décembre 2015, a-t-il souligné.

La Libye entend à travers cet événement s'inspirer de l'expérience pionnière du Maroc en matière de développement de l'investissement, a-t-il ajouté, notant que le Royaume est un acteur majeur dans la région du Maghreb qui joue un rôle pionnier au niveau du continent africain et qui entretient d'excellentes relations avec plusieurs pays du monde notamment de l'Union européenne. M. Abdelaâti a noté que l'expérience du Maroc dans le domaine du développement économique et de l'investissement pourrait ouvrir de nouvelles perspectives aux relations liant le Maroc et la Libye et contribuer à promouvoir davantage la coopération et les échanges économiques entre les deux pays.

Les travaux de ce forum s'articulent autour de plusieurs sessions de travail axées sur les principaux défis auxquels fait face l'économie libyenne, ainsi que sur les moyens de tirer profit de l'expérience réussie du Maroc en matière de développement économique et de l'investissement.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer