Migration.Ocean Viking débarque à Lampedusa

L'Ocean Viking débarquant à Lampedusa samedi 14 septembre 2019. Alessandro SERRANO / AFP

Feu vert de l'Italie pour accueillir 82 migrants à bord de ce navire humanitaire. Ils ont débarqué samedi sur l’île de Lampedusa, après avoir été secourus en mer.

Ils ont navigué entre l’Italie et Malte pendant 10 jours, avant d’avoir obtenu l’accord du gouvernement italien. A bord, se trouvaient 58 hommes, 6 femmes, 17 mineurs et un enfant âgé d'un an.

Le navire affrété par SOS Méditerranée et Médecins sans frontières avait fait cinq demandes pour accoster dans un port « sûr », avant d’avoir ce feu vert.

C’est le nouveau gouvernement italien de Giuseppe Conte qui a donné son accord, en l’absence de Matteo Salvini, ancien ministre de l’Intérieur farouchement opposé à l’accueil des navires qui secourent les migrants.

Reparti en mer

C’est en effet le premier navire humanitaire à être autorisé à accoster dans un port italien, depuis la fermeture des ports du pays aux migrants en juin 2018.

Une fois les migrants débarqués à Lampedusa, l’Ocean Viking est reparti en mer Méditerranée, pour continuer sa mission.

Concernant le sort des migrants qui ont foulé le sol italien ce week-end, ils vont être répartis entre différents pays, dont la France, l’Italie donc, mais aussi l’Allemagne, le Portugal ou encore le Luxembourg. Cela fait suite à un accord européen conclu entre ces nations.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer