Société.40 finalistes pour La France s’engage

Au centre, Sophia Aram, marraine du jury de « La France s’engage », tenu les 14 et 15 mai 2019. Crédit photo : La France s’engage

Les 14 et 15 mai, le jury de « La France s’engage » a auditionné les 40 finalistes de l’édition 2019. Qui seront les nouvelles stars de l’engagement ?

Les projets portent sur l’éducation, l’écologie ou encore la santé. Tous « feront bouger la France ». 40 projets d’intérêt général ont été évalués par un jury de professionnels.

Au départ, ils étaient 669 à déposer leur dossier. Ils ne sont désormais plus que 40 et, le 28 juin prochain, les 10 lauréats de la promo 2019 de « La France s’engage » seront dévoilés.

Sophia Aram et Marie Drucker étaient les marraines de ce jury.

Education, culture, écologie, citoyenneté

Le programme de la Fondation « La France s’engage » propose de « voir les choses en grand ». Il est destiné à celles et ceux qui portent déjà un projet mais qui souhaitent le voir développer à plus grande échelle.

Le concours 2019 est ouvert aux structures de l’économie sociale et solidaire, basées en France, et qui portent un projet innovant et d’intérêt général.

Le projet doit s’inscrire dans le champ de l’éducation, de la culture, de la solidarité, de l’écologie, de la santé ou de la citoyenneté. Associations, fondations, fonds de dotations et entreprises solidaires d’utilité sociale sont ainsi éligibles, dès lors que leur budget annuel est supérieur à 100 000 euros.

En 2014, l'engagement avait été décrété « grande cause nationale ». C'est dans cette ambition que « La France s'engage » avait alors été lancée par l’ancien Président de la République, François Hollande.


 

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer