Sport. CAN 2019 : L’Algérie fait tomber une vaillante équipe de Côte d’Ivoire

En demi-finale, les hommes de Djamel Belmadi retrouvent le Nigéria, vainqueur de l’Afrique du Sud au tour précédent.

C’est fait, l’Algérie qui avait à cœur d’effacer sa piteuse aventure africaine de 2017 redore son blason en atteignant le dernier carré de cette Coupe d’Afrique. Non sans mal, puisque les Elephants ivoiriens, à la peine depuis le début de la compétition, ont su tenir leur rang dans ce quart de finale très disputé. 

Les Algériens poursuivent leur parcours sans faute et leur statut de grand favori pour le titre continental, non sans s’être fait peur face aux solides Ivoiriens. Une manière pour les Fennecs de saluer la persévérance des manifestants pour plus de démocratie se rassemblant en grand nombre depuis plusieurs mois.

À moins que ce ne soit l’énergie des révolutionnaires qui pousse leurs footballeurs, puisqu’à Alger et dans le reste du pays, le soulèvement contre le système n’empêche pas les supporters de suivre de près la Coupe d’Afrique.

Il aura donc fallu attendre les tirs au but pour départager les deux équipes au bout d’un match qui s’est tendu, avec un engagement physique croissant au fur et à mesure que les minutes s’écoulaient. Ce sont les Algériens qui ont ouvert le score dès la 22e minute par Sofiane Feghouli. Les Fennecs pensaient alors avoir fait le plus dur, jusqu’à l’égalisation de Mbohli à la 62e minute. Le score ne bouge plus ensuite jusqu’à la fin du temps réglementaire, puis des prolongations, malgré plusieurs occasions de part et d’autre. Quatre tirs au but réussis côté algérien, contre trois pour leurs adversaires, permettent ensuite à tout un pays d’exulter.

Avec 5 victoires en autant de matchs, les Verts affichent un bilan impressionnant. Les Ivoiriens, dernières victimes en date, n’ont cependant pas démérité. Le parcours des Fennecs replace l’Algérie sur la carte continentale du football après une élimination dès le premier tour lors de la CAN 2017.

En demi-finale, les hommes de Djamel Belmadi retrouvent le Nigéria, vainqueur de l’Afrique du Sud au tour précédent. Une opposition de deux styles et des statistiques très différentes. Alors que les filets l’Algérie n’ont tremblé qu’une fois depuis le début de la compétition, leurs futurs adversaires ont encaissé trois buts lors des deux matchs à élimination directe.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer