Sport.Racisme anti-blanc dans le foot : Pierre Ménès s’excuse

Pierre Ménès, consultant sportif français spécialisé dans le football. VALERY HACHE / AFP

Pour lui, « le vrai problème du football, c’est le racisme anti-blanc ». Pierre Ménès n’assume pas ses propos et affirme être désolé sur les réseaux sociaux.

La polémique aura enflé tout le week-end, autour de ce mot-clé « racisme anti-blanc ». Ce sont les propos de Lilian Thuram, dans la Gazzetta dello Sport, qui ont agité les réseaux sociaux.

L’ancien défenseur de Parme et de la Juventus a déclaré : « Il est nécessaire d'avoir le courage de dire que les blancs pensent être supérieurs et qu'ils croient l'être ».

« Comptez les blancs »

En réaction à cette phrase, sur CNews, Pierre Ménès avait lâché : « J’invite les gens à prendre leur voiture et aller faire le tour des matchs en région parisienne le week-end. (...) Allez voir ces matchs-là et comptez les blancs sur le terrain; en général il y a le gardien de but et l’arrière droit », puis « Il y a quelque chose qui me gêne toujours dans le discours de Thuram, c'est quand il parle de racisme, il parle toujours du racisme contre les Noirs. Parce que, moi, je vais lui dire ce que je vais vous dire là : le vrai problème, en France, dans le foot en tout cas, c'est le racisme anti-blanc ».

Profondément désolé

Avalanche de réactions indignées sur les réseaux sociaux. Pierre Ménès a été contraint de s’expliquer et de s’excuser sur Twitter:

« Je crois que je me suis très mal exprimé ou qu’on m’a très mal compris. Je suis contre toute forme, je dis bien toute forme de racisme et il me semble l’avoir déjà prouvé à maintes reprises. Si j’ai pu blesser involontairement certain(e)s, j’en suis profondément désolé ».
 

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer