Sport.UFC : Victoire de Khabib « le musulman » tombeur de Conor McGregor

Photo Reuters

Connu pour ses sorties sulfureuses mais aussi pour être le seul combattant MMA au monde à avoir mis la main simultanément sur deux ceintures dans deux catégories différentes, Conor McGregor n’a pas pu reconquérir la ceinture des poids légers de l'UFC, hier soir samedi à Las Vegas. L'Irlandais a subi la domination du russe de confession musulmane Khabib Nurmagomedov avant de s'incliner par soumission (étranglement) dans la quatrième reprise. Le combat a ensuite dégénéré en bagarre générale, sur fond d'islamophobie. Récit.

« C’est le combat le plus important de l'histoire de l'UFC », titrait tout au long d’une semaine de teasing l'organisation internationale qui encadre la discipline reine du free fight, plus précisément le Mixed Martial Arts (interdit en France).

Après une conférence de presse mouvementée, le choc a tourné à l'avantage très net du Daghestanais qui avait promis une très longue soirée et une leçon de « trash talking » à Conor McGregor, connu pour ses provocations à l’intérieur et à l’extérieur du ring.

Khabib Nurmagomedov a donc tenu parole. Remonté mais calme, sa volonté d'en découdre l'a conduit à la victoire par soumission (étranglement arrière) à 1'58'' du terme de la quatrième reprise. Il a fallu l'intervention volontaire de l'arbitre de la rencontre, Herb Dean, pour que Khabib lâche prise. Debout au-dessus de McGregor, Nurmagomedov continuait à l’invectiver...

Explications post combat du russe 

Toujours invaincu après 27 combats, ce dernier a déclaré : « Je m’excuse auprès de Las Vegas, du Nevada. Je suis désolé, je suis conscient que je n’ai pas montré mon meilleur visage. Mais il a insulté ma famille, ma religion, mon pays…, je ne comprends pas pourquoi vous êtes tous focalisés sur le fait que j’ai sauté par-dessus la cage ».

L'Aigle daghestanais avait véritablement dominé tout le combat. Dans une salle entièrement acquise à McGregor, le champion a très vite emmené le combat au sol après une ou deux bonnes gauches de McGregor. Puis ce fut un combat à sens unique : contrôle au sol du Russe pendant plus de 4 minutes. En début de seconde reprise, un crochet du droit de Nurmagomedov (vidéo ci-dessus) assied presque « The Notorious ». S’en suit une pluie de coups et d'invectives sur McGregor, qui continue de chambrer à la sirène.

A l'appel de la troisième reprise, Nurmagomedov sait déjà que le combat ne lui échappera pas. Il prend son temps et se montre le plus efficace en striking. Un comble lorsque l’on sait que l’athlète de confession musulmane a plutôt pour point fort la lutte au sol (jeune, il s’entrainait avec des bébés ours) et que son adversaire, qui sort d'un combat contre le boxeur Floyd Mayweather, vient initialement d’une catégorie de poids supérieure, mais aura au final payé son arrogance.

Seif Soudani

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

Articles les + lus


Agenda


24 HEURES AVEC

RECETTES

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer