Tunisie.Reprise du procès de l’attaque de Sousse

Photo Seif Soudani / LCDA

Le procès de l’attaque de Sousse ayant ciblé en 2015 l’Hôtel Impérial Marhaba reprend ce mardi 3 octobre, devant la 5ème chambre criminelle du Tribunal de première instance de Tunis spécialisée dans les crimes terroristes, suite à un report en mai dernier pour les besoins de l’instruction complexe.

Presse internationale et important dispositif de sécurité pour boucler l’étroite rue Bab Bnet ce matin à Tunis. Lors de la première audience vendredi 26 mai dernier, la chambre criminelle au Tribunal de première instance de Tunis avait pour rappel reporté l’examen de l’affaire et rejeté les requêtes déposées par les avocats de la défense pour la mise en liberté des accusés.


Pas moins de 14 accusés d’appartenir à un vaste réseau djihadiste ont à ce jour été arrêtés dans l’affaire de Sousse. Tous ont assisté à l’audience à l’exception de deux accusés sur quatorze, laissés en état de liberté.


Six policiers seront par ailleurs traduits en justice dans le procès de l’attentat de Sousse pour « non-assistance à une personne en danger », conformément aux dispositions de la loi n° 66-48 du 3 juin 1966, relative à l’abstention délictueuse, une thèse consolidée par les services britanniques venus enquêter sur place.

Présence de victimes étrangères au procès


Dans une déclaration précédente, le porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis et du Pôle judiciaire antiterroriste Sofien Selliti avait indiqué que le procès a été reporté afin de disposer de plus de temps en vue de convoquer des ressortissants étrangers ayant subi un éventuel préjudice et qui n’ont pas été informées de la date du procès, ainsi que des accusés en état de liberté et autres témoins. Une présence inédite de familles de victimes et de blessées impliquant une procédure et une logistique internationales coûteuses en temps et en ressources.


Il est à noter que la 5ème chambre criminelle au Tribunal de première instance de Tunis avait décidé le 11 juillet dernier de joindre le procès de l’attaque de Sousse à celui du Bardo (18 mars 2015), étant donné que les personnes impliquées appartiennent selon l’enquête au même réseau.


Mise à jour : La date de la prochaine audience du procès de l’attaque du Bardo aura lieu le 31 octobre courant.


Le 26 juin 2015, le jeune Seifeddine Rezgui, étudiant, armé d’une Kalachnikov avait ouvert le feu aléatoirement sur une plage privée de l’Hôtel Impérial à Sousse, puis à l’intérieur de l’établissement. Le terroriste avait tué 38 touristes, britanniques pour la plupart, avant d’être abattu par les forces de sécurité. L’attentat terroriste contre le musée du Bardo à Tunis, avait fait pour sa part 21 morts, 20 touristes étrangers de diverses nationalités, ainsi qu’un policier.

S.S

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer