Cinéma.Les femmes à l’honneur de la 7e édition de la NollywoodWeek

Jusqu’à dimanche, le cinéma l’Arlequin, dans le quartier de Saint Germain-des-Près, va résonner aux sons de ce festival consacré au cinéma nigérian.

Un point de vue féminin à travers l’écriture, la réalisation et les personnages à l’écran. Voilà ce que souhaite montrer les organisateurs de la NollywoodWeek cette année. Les films en sélection dressent le portrait de femmes résilientes:« King of Boys » de Kemi Adetiba, « Knock Out Blessing » de Dare Olaitan ou encore « Light in the Dark » de Ekene Som Mekwunye. « Moms at War » d’Omoni Oboli et « Lara and The Beat » de Tosin Coker font également partie de la programmation de la NollywoodWeek.

« Wax in the city »

Flora Coquerel est la marraine de cet événement. Sera d’ailleurs projeté, hors sélection, le documentaire « Wax in the city », de Elie Séonnet et dont la miss France2014 est également co-auteure. Un film qui retrace les origines du wax et dresse le portrait des créateurs pour explorer des thématiques comme l’identité ou encore l’entreprenariat.

« Une longueur d’avance sur les hommes »

«Nous avons choisi de placer cette édition sous l’angle féminin car l’Afrique, et le Nigeria en particulier, représentent certainement un exemple à suivre pour le reste du monde. Les femmes y ont même une longueur d’avance sur les hommes », explique Nadira Shakur, co-fondatrice de la NollywoodWeek, organisée chaque année par l'association Okada Media.

Plus d’infos sur www.nollywoodweek.com.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer