Cinéma.« Ta dernière marche dans la mosquée », un docu sur l’attentat de la mosquée de Québec

Documentaire « Ta dernière marche dans la mosquée » disponible en VOD dès le 29 janvier sur le www.yourlastwalk.com. A gauche : Alexandre Bissonnette, 27 ans, étudiant en Science Politique, auteur de la fusillade à la mosquée de Québec en 2017 qui a fait 6 morts et 8 blessés.

Beaucoup d'émotions lorsque l’on voit ce film réalisé après la tuerie de la mosquée de Québec en 2017. Un attentat qui a peu été couvert par les médias français.

L’islamophobie tue. Ce documentaire est là pour le rappeler. C’était il y a tout juste deux ans. Un homme armé entrait dans une mosquée à Québec, au Canada, pour tirer sur tous les fidèles.

Le bilan fut lourd : 6 morts et 8 blessés. C’est sans compter sur les séquelles psychologiques que le terroriste a provoquées auprès de l’ensemble de la communauté musulmane québécoise.

Le tueur est Alexandre Bissonnette, un homme de 27 ans, étudiant en Science Politique, connu pour son ultranationalisme. Il se rendra ensuite à la police.

Le 8 février, la justice devra se prononcer sur la peine. Il sera condamné à la prison à vie, mais le tribunal doit déterminer après combien d'années il sera admissible à une libération conditionnelle.

L’émotion de ces hommes

Le documentaire « ta dernière marche dans la mosquée » débute par une série de témoignages, des récits de ce tragique moment qui a eu lieu après une prière le dimanche 29 janvier 2017, en fin de journée.

Des coups de feu entendus à l’extérieur puis à l’intérieur de la mosquée, les mouvements de panique des fidèles, les tentatives de désarmement du tireur entre deux rafales de balles. Et bien sûr l’émotion de ces hommes qui ont, pour beaucoup frôlé la mort ce jour-là et s’en sont sortis avec des blessures par balle et, pour certains, plusieurs jours dans le coma.

L’un d’entre eux a reçu pas moins de 7 balles dans le corps, il avait tenté d’arrêter le tireur. Il y a aussi le témoignage bouleversant de cette femme, désormais veuve, qui ne parvient pas à raconter.

Lieu saint, habituellement symbole d’asile

Ce film est une manière de raconter l’indicible, la façon dont les sentiments des fidèles se mêlent : être parvenus à survivre à ce drame et la profonde tristesse pour les proches des défunts.

Mais ce film est aussi l’occasion de mettre à l’honneur la mémoire de ces victimes. Et de raconter comment la communauté musulmane est parvenue à surmonter ce traumatisme. Pour enfin poser cette question fondamentale : pour un croyant, que signifie le fait de mourir dans un lieu saint, habituellement symbole d’asile et de refuge ?

Documentaire « Ta dernière marche dans la mosquée » disponible en VOD dès le 29 janvier sur le www.yourlastwalk.com

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer