Dossier du Courrier.Le colonialisme toujours vivace

crédit photo : Ludovic Marin / Pool / AFP

La fin de l’empire colonial français et la célébration des indépendances il y a plus d’un demi-siècle ne signifie pas pour autant la mort de l’esprit colonialiste. L’ingérence de Paris dans les pays anciennement sous sa tutelle s’exprime encore, notamment à travers sa présence militaire massive et le maintien du franc CFA dans 15 pays. La manière dont la France cherche à organiser l’Islam dans l’Hexagone est une autre manifestation des relents colonialistes et du paternalisme dont elle fait preuve à l’égard d’une catégorie de ses citoyens.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

LES SERIES DU MAGAZINE

RECETTES

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer