Dossier du Courrier.Soyons Foot

crédit photo : David Cleveland/Image Source/AFP

MAGAZINE DECEMBRE 2017

On le sait : 2018 sera très foot. A l’heure du numérique, nous serons des milliards à vibrer avec nos équipes lors de la Coupe du monde qui se déroulera en Russie... A vibrer autant qu’ont vibré les Lions de l’Atlas il y a quelques semaines lors leur qualification pour ce Mondial. A vibrer comme l’ex-attaquant Aziz Bouderbala, désormais directeur sportif de cette équipe nationale et comme l’actuel milieu de terrain du onze, Mbark Boussoufa... avec toujours une pensée pour nos amis algériens et italiens condamnés à vivre cette Coupe par procuration.

Car le foot est partout. Dans les quartiers populaires où l’on y joue en amateur. Dans l’air du temps où se créent de nouvelles tendances, comme le futsal. Dans les projets des entrepreneurs, qui deviennent par cette entremise, membres de l’élite locale, comme à Angers. Ou encore au cœur de certaines instrumentations politiques. Le sport le plus populaire du monde nous met face à la vie. 

Comme un miroir grossissant ou déformant de la réalité. Que ce soit à travers les sommes astronomiques qu’engrange ce business, ou les différences salariales entre les hommes et les femmes ou même face à notre rapport aux migrants : le ballon rond ne nous ramène au final qu’à ce que nous vivons dans la société actuelle. C’est pourquoi, les commissaires de l’exposition “Nous sommes foot” au Mucem à Marseille, ont eu bien raison de choisir un tel titre. Pour nous, pas besoin de tergiverser : “Soyons foot !”

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer