Tags : Les dossiers du Magazine

Extension du domaine de l’insulte

“Sidi”, “macaroni”, “arabe”… autant de mots que rien ne prédestinait à devenir des insultes, et qui ont en ont désormais le statut. Dans “Maudits Mots”, la sémiologue Marie Treps a compilé un dictionnaire des injures xénophobes. Un ouvrage qui retrace les racines…Lire la suite

Au coeur de la fachosphère

Fdesouche, Riposte laïque, TV Libertés… Les sites internet de propagande d’extrême droite prolifèrent depuis plusieurs années. Ils captent un public toujours plus important. Et méprisent allègrement les faits. “La fachosphère désigne une extrême droite qui s’est emparée…Lire la suite

Antiracisme : les nouveaux visages de la lutte

Longtemps préempté par la machine SOS Racisme, satellite du Parti socialiste dans les années 1980, l’antiracisme connaît aujourd’hui une mutation, notamment grâce aux réseaux sociaux. Il est porté par une nouvelle génération de militants, soucieux de parler et d’agir de…Lire la suite

Contre les clichés, le rire

Ils en ont assez des préjugés racistes, sexistes ou homophobes. Et ils ont choisi l’humour pour en venir à bout.  En a-t-on fini avec les clichés qui associent Chinois et “bol de riz”, comme Michel Leeb il y a…Lire la suite

Ils ont plombé la gauche

Oui, la gauche se porte mal. Entre le libéralisme d’Emmanuel Macron et le populisme de Jean-Luc Mélenchon, il existe un espace politique vacant. Les écologistes ont disparu du paysage. Reste Benoît Hamon et son mouvement Générations. Les prochaines échéances électorales…Lire la suite

Macron, un an de dévoiement libéral

Travail, politique migratoire, services publics, environnement… Un an après son arrivée à l’Elysée, le bilan d’Emmanuel Macron, sur ces thématiques où la gauche est attendue, est sans appel : sur l’échiquier des “valeurs”, la politique du gouvernement actuel a…Lire la suite

Et si “le peuple” sauvait la gauche ?

Représentant près de 50 % des voix à l’élection présidentielle, les populismes de droite (Le Pen, Asselineau, Dupont-Aignan) et de gauche (Mélenchon, Artaud, Poutou) ont marqué un peu plus l’éclatement du paysage politique. Et la France insoumise a convoqué d’autres…Lire la suite