Maroc.Des chefs-d’œuvre du musée d’Orsay au musée Mohammed VI d’art moderne

Le Bal du moulin de la Galette une huile sur toile de Auguste Renoir, réalisée en 1876. FRANCOIS GUILLOT / AFP

L’exposition “Les couleurs de l’impressionnisme: chefs-d’œuvre des collections du musée d’Orsay”, qui se tiendra du 9 avril au 31 août 2019, au musée Mohammed VI d’art moderne et contemporain (MMVI) à Rabat, a été  inaugurée  mardi 9 avril, sous la présidence de la princesse Lalla Hasna.

Placée sous le Haut Patronage du roi Mohammed VI et du Président de la République française, Emmanuel Macron, elle est la première exposition d’envergure consacrée à l’impressionnisme sur le sol africain, a souligné, la présidente du Musée d’Orsay et de l’Orangerie, Laurence Des Cars.

"Pour la première fois les grandes chefs-d'œuvre d’Orsay traversent les rives de la Méditerranée pour s’installer à Rabat", s’est-elle félicitée, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette exposition de grande ampleur.

Plus de quarante œuvres représentant le patrimoine français ont été rassemblées pour cette exposition, véritable expérience esthétique, qui procure une émotion unique devant des œuvres originales des figures emblématiques de l’impressionnisme, dont Auguste Renoir et Claude Monet.

Pour le président de la Fondation Nationale des Musées (FNM), Mehdi Qotbi, l’organisation de cette exposition confirme l’ouverture de la FNM sur l’international en se liant à l’une des plus prestigieuses institutions muséales au monde, à savoir le musée d’Orsay de Paris, notant qu’il s’agit d’une splendide sélection de chefs-d'œuvre impressionnistes issus des collections de cet illustre établissement.

Cette exposition permettra de présenter au public marocain une sélection très importante d’impressionnistes français qui d’habitude sont conservés au musée d’Orsay de Paris, a indiqué la co-commissaire de l’exposition et conservatrice en chef au département des peintures au musée d’Orsay, Sabine Cazernave.

Organisée à l'initiative de la FNM avec la collaboration scientifique et les prêts exceptionnels de la collection du musée d’Orsay, l’exposition tente de montrer comment l’éclaircissement de la palette, le travail sur la vibration lumineuse, a non seulement été un enjeu de la première heure pour les impressionnistes, mais aussi comment ces recherches ont évolué dans le temps, au fil des carrières et des interrogations propres à chaque artiste.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer