Maroc. Le procès en appel du meurtre d’Imlil reporté au 11 septembre

La Chambre criminelle chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la Cour d’appel à Salé a reporté au 11 septembre prochain, le procès en appel des 24 accusés dans le meurtre des deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil dans la province d’El Haouz qui s’est ouvert mercredi 28 août.

Selon Me Khalid Fettaoui, avocat de l’une des victimes la première audience a été consacrée aux questions de procédure, relevant que le juge d’instruction s’est assuré de la présence des accusés et de la défense.

Le 18 juillet dernier, trois hommes jugés dans l’affaire au premier degré ont été condamnés à la peine de mort. Il s’agit du cerveau du groupe Abdessamad Ejjoud, marchand ambulant de 25 ans qui a avoué avoir organisé l’expédition meurtrière dans les montagnes du Haut Atlas (sud) avec deux compagnons et diffusé sur les réseaux sociaux des images de la décapitation et d’une déclaration d’allégeance à l’EI. Younes Ouaziyad, un menuisier de 27 ans qui a reconnu avoir décapité une des deux touristes, le troisième homme, Rachid Afatti, 33 ans, qui a admis avoir filmé la scène de décapitation avec son téléphone portable.

La cour avait aussi condamné Abderrahman Khayali à la réclusion perpétuelle. Les autres accusés ont été condamnés à des peines allant de 5 ans à 30 ans de réclusion ferme. Quant à Kévin Zoller Guervos, l’accusé hispano-suisse, il avait été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer