Maroc. Réduction de peine pour un Suisse poursuivi pour le double meurtre dImlil

La Chambre criminelle (2ème degré) chargée des affaires du terrorisme près l’annexe de la cour d’appel de Salé a réduit la peine d’un Suisse, condamné en avril dernier à dix de prison ferme pour “constitution de bande terroriste”, à cinq ans de prison.

Nicolas P., un technicien informatique de 33 ans, avait été arrêté le 10 janvier dernier à Temara, près de la capitale Rabat, lors d’une vague d’arrestations déclenchées à la suite de la décapitation de deux jeunes touristes Scandinaves mi-décembre dans les montagnes de l’Atlas.

Ce Suisse a été arrêté pour avoir reçu un email d’un des 24 hommes poursuivis pour ce double meurtre, un Hispano-Suisse nommé Kevin Zoller Guervos. Nicolas P. est aussi accusé d’avoir eu des échanges explicites avec d’autres Suisses soupçonnés dans leur pays de liens avec la Syrie.

L’Anglo-Suisse dénommé Nicolas P. alias Abdelkrim, né en 1983 à Genève, n’a pas été déféré devant le juge antiterroriste avec les 24 membres de la cellule d’Imlil qui comportait un autre citoyen suisse. Il était néanmoins poursuivi pour constitution d’une bande criminelle et participation dans un projet terroriste.

Kevin Zoller Guervos,  avait lui  écopé de 20 ans de réclusion criminelle en première instance, alors que les principaux suspects ont été condamnés à la peine capitale pour le double meurtre commis au nom du groupe jihadiste Etat islamique (EI). Le procès en appel de cette affaire  est en cours depuis le 27 août.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer