Maroc.Suspension des flux aériens et maritimes avec l’Espagne

Aéroport de Barcelone - 12/03/2020. Adrià Salido Zarco / NurPhoto / AFP

Le Maroc a décidé, jeudi 12 mars, en concertation avec les autorités espagnoles, de suspendre, jusqu'a nouvel ordre, les vols aériens et le trafic maritime de passagers, en provenance et à destination de l’Espagne.

Un communiqué officiel a annoncé que le roi Mohammed VI et le roi Felipe VI se sont concertés à ce sujet, à la suite des échanges qui ont eu lieu entre les chefs de gouvernement et les ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères des deux pays.

 L'Espagne est désormais l'un des pays les plus touchés du monde par la pandémie de Covid-19. Le nombre de cas de nouveau coronavirus a bondi en Espagne à 2 968, selon le dernier bilan officiel jeudi 12 mars, contre 2 140 mercredi soir.

Le nombre de morts a lui presque doublé, à 84 contre 48. La région de Madrid, la plus touchée du pays, représente près de la moitié des cas avec 1 388 personnes contaminées. L'Espagne est le plus pays le plus touché en Europe, derrière l'Italie.

Plus de 35 000 personnes contrôlées aux points de passage

Plus de 35 000 personnes ont été contrôlées au niveau de tous les points de passage aériens, maritimes et terrestres au Maroc jusqu’au 8 mars.

Dans un bilan de son intervention en coordination avec le comité national de pilotage, depuis le début de l’épidémie du coronavirus, le ministère de la Santé a souligné qu’une batterie de mesures ont été adoptées dans le cadre des efforts de prévention, menés en partenariat avec tous les intervenants.

Il s’agit particulièrement du renforcement des mesures de contrôle aux points de passage aériens, maritimes et terrestres pour les voyageurs en provenance des régions touchées par la maladie, a précisé le ministère dans un communiqué.

Ces mesures concernent également les actions de prévention, de prise en charge et de lutte contre le virus, par la mise en place d’unités d’isolement sanitaire et la prise en charge des cas suspects pendant toute la durée de quarantaine ainsi que les examens au laboratoire (dans toutes régions et provinces), y compris les unités mobiles d’isolement sanitaire, équipées de la technique de pression négative et du matériel de réanimation.

Le ministère a indiqué que jusqu’au 11 mars, 78 cas possibles ont été détectés, dont un décès et 6 cas confirmés et que les résultats des analyses de 73 cas se sont révélés négatifs.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer