Médias.Polémique sur l’esclavage: les excuses de Christine Angot

Elle regrette de ne pas avoir réussi à se faire comprendre. La chroniqueuse a fait ses adieux à « On n’est pas couché », après ses propos sur l’esclavage.

Il n’y aura jamais eu autant d’invités noirs présents sur le plateau de « On n’est pas couché », l’émission de Laurent Ruquier sur France 2, samedi 8 juin : Dominique Sopo, président de SOS Racisme, Serge Romana, professeur de médecine, et Frédéric Régent, historien spécialiste de l'esclavage dans les colonies françaises sous l'ancien régime. C’était la dernière de la saison.

La semaine dernière, Christine Angot, chroniqueuse de cette émission, a évoqué le sort des esclaves en ces termes, le tout en dressant un parallèle douteux avec la Shoah : « C'est-à-dire l'idée c'était qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables. Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, ce n'est pas vrai que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes. »

Ignorance et révisionnisme

Le CSA a reçu plus de 900 signalements après la diffusion de cette séquence. Plusieurs associations sont rapidement montées au créneau. Parmi lesquelles, le Conseil représentatif des associations noires de France : « Le CRAN condamne donc les propos odieux de Christine Angot qui tombe justement dans la concurrence des victimes qu'elle prétend dénoncer, et diffuse l'ignorance et le révisionnisme sur le service public ».

Intention à l'opposé

De son côté, Laurent Ruquier s’est fendu d’un tweet, pour tenter de calmer la polémique : « La Shoah fut une abomination. L’esclavage en Afrique et le commerce des esclaves fût une abomination. Aucun doute. Ceux qui tentent de nous faire dire ou penser le contraire, à Christine Angot ou à moi cherchent à créer une polémique inutile. »

L’animateur s’est ensuite excusé sur le plateau de « On n’est pas couché ». Christine Angot, elle aussi, a présenté ses excuses, face caméra, aux téléspectateurs : « Je regrette de ne pas avoir réussi à me faire comprendre et d'avoir blessé par mes propos. Mon intention était à l'opposé ». Elle ne rempilera pas pour une nouvelle saison.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer