S. W. Shelukindo : “La Tanzanie va changer de direction sur le Covid”

 S. W. Shelukindo : “La Tanzanie va changer de direction sur le Covid”

Gestion du Covid, relation de la Tanzanie avec le Maroc, politique économique et environnemental. Depuis le décès du président John Magufuli en mars 2021, le pays est dorénavant dirigé par Samia Suhulu Hassan, 1ère femme à devenir présidente de ce pays. L’ambassadeur de Tanzanie à Paris, délégué permanent à l’Unesco (et rattaché au Maroc) revient sur les bouleversements que connait son pays.

 

Le Courrier de l’Atlas : La Tanzanie a été vivement critiqué pour les déclarations de son ancien président. Est ce que le pays va changer sa politique par rapport au Covid-19 ?

Samwel W. Shelukindo : Je pense que la nouvelle présidente a été très claire sur cette question. Elle a reconnu que la Tanzanie devait relever ce challenge auquel elle doit faire face. La présidente a promis de prendre des mesures et de ne  pas laisser la Tanzanie isolée. Elle a constitué une commission scientifique qui va la conseiller. Je suis sûr que la direction va changer sur le Covid19

>>Lire aussi : Vaccination : l’Afrique risque l’impasse faute de doses

LCDA : Où en sont les relations entre le Maroc et la Tanzanie ?

Samwel W. Shelukindo : Ce sont des bonnes relations. Lors de son précédent voyage dans mon pays, Sa Majesté le Roi Mohammed VI était venu. Il avait fait beaucoup pour le pays. Il a construit une très grande mosquée à Dar Essalam. Nous essayons de les améliorer et les agrandir notamment d’un point de vue économique. On avait signé beaucoup d’accords de coopération dans tous les domaines. On attend de mettre en oeuvre tous ces accords.

LCDA : Quel développement envisagez-vous pour l’économie de la Tanzanie ?

Samwel W. Shelukindo : Nous dépendons encore de l’agriculture. On développe les autres secteurs et notamment les secteurs miniers et touristiques. Il y a beaucoup d’espoirs dans le minier dans lequel le gouvernement a pu régler le problèmes des anciens contrats. Nous commençons à voir les bénéfices pour la Tanzanie. Avant le confinement, nous avions une croissance de 6 à 7%. Nous avons beaucoup travaillé sur nos infrastructures. N’oubliez pas non plus que la Tanzanie est le pays des Grands Lacs (Victoria et Tanganika) et de l’océan Indien. Tous les conditions sont propices pour développer l’économie verte en Tanzanie.

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).