Migration. Le droit d’asile dans le viseur du gouvernement

Le nombre de demandes d'asile acceptées est stable en 2018. Stéphane de Sakutin/AFP

C’est à partir de la semaine prochaine que la politique migratoire du gouvernement sera débattue à l’assemblée, un report en raison de l’hommage à Jacques Chirac.

Les débats sur l’immigration étaient prévus aujourd’hui à l’assemblée et mercredi au Sénat. Une journée de deuil national ayant été décrétée après la mort de l’ancien Président de la République, Jacques Chirac, les débats parlementaires ont donc été reportés à la semaine prochaine, les 7 et 9 octobre.

Détourné de sa finalité
« Nous n’avons pas le droit de ne pas regarder ce sujet en face », avait déclaré Emmanuel Macron face aux parlementaires, il y a tout juste deux semaines, « je crois en notre droit d’asile, mais il est détourné de sa finalité par des réseaux, des gens qui manipulent ». Le droit d’asile est donc probablement sur le point d’être réformé, alors que les chiffres sont stables.

33 380 demandes d’asile acceptées en 2018
Selon le dernier rapport de l’Office français de protection des réfugiés et apatrides, en 2018, la France a reçu 123 625 demandes d’asile, un chiffre en hausse de près de 23 % par rapport à 2017. Les demandeurs d’asile viennent en majorité d’Afghanistan. Malgré la hausse de ce chiffre, le nombre de demandes accordées est, lui, resté stable : 33 380 personnes ont obtenu leur droit d’asile en France en 2018.

 

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer