Migration-Maroc/Espagne. Réunion de haut niveau contre le trafic d’êtres humains

Le ministre marocain de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit (à droite) et son homologue espagnol, Fernando Grande-Marlaska (à gauche), posent pour une photo après une réunion à Rabat le 4 septembre 2019. STR / AFP

Le ministre espagnol de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska  effectue, mercredi 4 septembre, une visite au Maroc où il doit rencontrer son homologue marocain Abdelouafi Laftit.

Cette réunion est destinée à renforcer la coopération existante entre l'Espagne et le Maroc en matière de contrôle des flux migratoires et de lutte contre les mafias actives dans le trafic des êtres humains, a indiqué un communiqué du ministère espagnol de l’Intérieur.

«Les deux ministres de l'Intérieur aborderont également d'autres problèmes relatifs à la sécurité», a annoncé Europa Press., qui rappelle que ce déplacement intervient quelques jours après un assaut par un groupe de migrants sur la barrière séparant le préside occupé de Sebta du Maroc, qui s’est déroulé le 30 août dernier, le premier depuis le début de l'année. Cette tentative avait  permis à 153 migrants originaires de l’Afrique subsaharienne de pénétrer de manière irrégulière  à Sebta  et de demander l’asile en Espagne. Les autorités espagnoles ont remis au Maroc huit personnes qui étaient restées au niveau de la clôture, précise Europa Press.

Depuis le début de l'année, 3.427 migrants sont parvenus à entrer à Sebta et Melilla par voie terrestre, soit 18,1% de moins qu'en 2018 selon le dernier bilan du ministère espagnol de l'Intérieur. Parmi eux, 671 sont entrés à Sebta, notamment en se cachant dans des véhicules. Selon le ministère de l'Intérieur espagnol, 14.591 migrants sont par ailleurs arrivés par la mer en Espagne depuis janvier, soit 42,5% de moins que l'an dernier.

A l'occasion de la visite d'Etat du souverain espagnol au Maroc. Rabat et Madrid se sont engagés à établir un "partenariat stratégique" dans plusieurs domaines: énergie, lutte contre la criminalité, développement d'une troisième interconnexion électrique Maroc-Espagne. Ce partenariat englobe trois sphères d’action; à savoir: le dialogue politique et sécuritaire, le dialogue économique et le dialogue culturel, éducatif et humain.

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

LES SERIES DU MAGAZINE

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer