Marhaba 2021 : Les billets additionnels sont partis en quelques heures

 Marhaba 2021 : Les billets additionnels sont partis en quelques heures

Avion de la RAM ( crédit photo Robert Smith/MI News/NurPhoto via AFP)

Un temps record ! Après les 3 millions de billets à tarifs réduits pour l’opération Marhaba 2021, la compagnie marocaine a mis des tickets additionnels qui sont partis en quelques heures. La situation économique pourrait aussi restée stable sur le plan des devises et des transferts de MRE.

La campagne de Marhaba 2021 est victime de son succès. Suite aux instructions royales visant à faciliter le retour des Marocains du monde dans leur pays d’origine, la compagnie aérienne nationale a cherché à augmenter sa capacité de vols. Ainsi, elle a pu proposer des liaisons additionnels au départ de Bologne, Milan, Bruxelles, Paris Roissy, Francfort, Amsterdam, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Lyon. Ces nouveaux vols visaient la période du 15 au 21 juillet et du 12 au 18 août 2021.

Il n’a alors fallu que quelques heures pour que tous les avions se remplissent à la vitesse grand V. Néanmoins, la RAM assure que ses équipes continuer à se mobiliser pour ajouter d’autres vols régulièrement.

>>Lire aussi : Opération Marhaba : Plus de vols, -30% sur les hôtels, -50% sur le train

Les devises et transferts de MRE stables

Et l’opération Marhaba 2021 pourrait faire du bien à l’économie marocaine et à son secteur touristique qui a connu une grosse déconfiture en 2019 du fait de la crise sanitaire. Le gouverneur de Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri estime que les avoirs officiels de réserve devraient atteindre 328 milliards de dirhams à fin 2021 et 338,6 à fin 2022. Soit “7 mois d’importations de biens et de services” selon Jouahri.

Le Maroc peut compter sur une hausse progressive des recettes voyages qui passe de 36,5 milliards de dirhams en 2020 à 44,4 milliards en 2021 et à 63,4 milliards en 2022. Il est à noter aussi que les transferts MRE restent soutenues avec un taux de 7,6% en 2021 et 2,8% en 2022. Toujours au chapitre des bonnes nouvelles, les recettes des investissements directs étrangers (IDE) avoisinent les 3% du PIB pour 2021 et 2022.

La pandémie bien qu’ayant fortement touchée le Royaume, aurait eu un impact pondéré sur les devises. L’Opération Marhaba 2021 doit permettre de rapatrier plusieurs millions de MRE  et des devises bien utiles pour le pays. En parallèle, les Marocains habitués à passer leurs vacances en Espagne et qui restent sur le territoire national préservent des sorties de monnaies étrangères du Royaume. Toutefois, les MRE consomment beaucoup moins que les touristes au Maroc. Leur présence toutefois donne du travail aux métiers indirects du tourisme (train, café, restaurant,…).

>>Lire aussi : Opération Marhaba : Ruée sur les billets pour le Maroc à prix réduits

Yassir GUELZIM

Journaliste Print et web au Courrier de l'Atlas depuis 2017. Ancien de RFI, LCI, France Inter. Producteur et réalisateur (Arte Reportage, France24, France tv).