Politique.Bagnolet- Un élu veut rebaptiser le métro Gallieni en Josette et Maurice Audin

Quelques jours après la mort de Josette Audin (voir nos éditions), veuve de Maurice Audin, militant communiste et anticolonialiste torturé et assassiné par l'armée française en Algérie en 1957, Laurent Jamet, conseiller municipal PCF de Bagnolet (93) aimerait que la station de métro Gallieni porte désormais le nom de Josette et Maurice Audin. 

« Je profiterai de la tenue ce jeudi du conseil municipal pour faire cette proposition », explique déterminé au Courrier de l'atlas ce militant communiste. En janvier 2018, un vœu avait été déjà adopté pour qu’à Bagnolet un lieu rende hommage à Maurice Audin.

Le 13 septembre 2018, Emmanuel  Macron s'était déplacé au domicile de Josette Audin à Bagnolet pour lui remettre publiquement une déclaration reconnaissant la responsabilité de l'Etat français dans la mort de son mari. 

A la mort de Josette Audin survenue à l'âge de 87 ans ce dimanche 3 février à son domicile de Bagnolet, Laurent Jamet poste un message de condoléances sur les réseaux sociaux. C'est alors qu'un de ses contacts virtuels propose de «rebaptiser la station de métro qui porte actuellement le nom d'un général colonialiste par les noms de Josette et Maurice Audin».

Une idée qui interpelle tout de suite l'élu. «Je savais qui était Gallieni mais je n’avais pas pris toute la mesure de ce personnage. Le nom de Gallieni est celui d’un militaire français, un administrateur colonial particulièrement brutal, lu par des idées racistes, qui sévit aux Antilles, à la Reunion, au Sénégal, au Mali, au Niger, en Indochine et qui fut le bourreau de Madagascar.

Donner le nom du couple Audin à cette station de métro qui se trouve à Bagnolet serait rendre justice à l’histoire. Ce serait un beau symbole d'autant plus que Josette a vécu dans notre commune une vingtaine d'années», martèle le conseiller municipal qui s’est déjà entretenu longuement avec la famille Audin, « prête à soutenir cette démarche ».

« Le maire est également au courant. J’ai aussi pris contact avec Cédric Villani, mathématicien et député LREM qui a joué un grand rôle pour la reconnaissance de ce crime d’état, avec Sebastien Jumel, député PCF qui a poursuivi la longue lutte des parlementaires communistes dans cette affaire », précise l’élu.

>> Lire aussi : 

Elle raconte - L'assassinat de Maurice Audin raconté par sa femme

Société. Mort de Josette Audin, la femme de Maurice Audin torturé en Algérie

IL RACONTE

CHRONIQUES

VOYAGES

EDITOS

ON A TESTE

LES SERIES DU MAGAZINE

RECETTES

Articles les + lus


Agenda


TERROIR

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer