Russie 2018.Groupe A : La chance de l’Egypte

© AFP

Dans un groupe où l’Uruguay fait office de grandissime favori pour finir en tête. La course à la deuxième place sera rude entre la Russie et l’Egypte. Alors qu’aucune de ces deux nations ne semblent se détacher, l’Arabie saoudite cherchera à créer la sensation.

L’Uruguay

Sélectionneur : Oscar Tabarez / Capitaine : Diego Godin (32 ans) / Dernière participation au Mondial : 2014 (quart de finaliste) / Classement Fifa : 17e.

La liste des 23

Gardiens : Fernando Muslera (31 ans, Galatasaray), Martin Silva (35 ans, Vasco de Gama), Martín Campaña (28 ans, Independiente).

Défenseurs : Diego Godín (32 ans, Atlético de Madrid), SebastiánCoates (27 ans, Sporting Portugal), Jose Maria Giménez (23 ans, Atlético de Madrid), Maximiliano Pereira (33 ans, FC Porto), Gastón Silva (24 ans, Independiente), Martín Cáceres (31 ans, Lazio Rome), Guillermo Varela (25 ans, Peñarol).

Milieux : Nahitan Nandez (22 ans, Boca Juniors), Lucas Torreira (22 ans, Sampdoria Gênes), Matias Vecino (26 ans, Inter), Rodrigo Bentancur (20 ans, Juventus), Carlos Sánchez (33 ans, Monterrey).

Attaquants : Giorgian De Arrascaeta (23 ans, Cruzeiro), Diego Laxalt (25 ans, Genoa), Cristian Rodríguez (32 ans, Peñarol), Jonathan Urretaviscaya (28 ans, Monterrey), Christian Stuani (31 ans, Gérone), Maximiliano Gómez (21 ans, Celta de Vigo), EdinsonCavani (31 ans, Paris SG), Luis Suárez (31 ans, FC Barcelone).

Forme actuelle 

La sélection de l’emblématique sélectionneur Oscar Tabarez est la seule équipe à n’avoir disputé qu’une seule rencontre amicale, face à l’Ouzbékistan (victoire 3-0). L’Uruguay compte sur un groupe de joueurs qui se connait depuis de nombreuses années.

La Céleste arrive en Russie avec un effectif au complet. Entre joueurs expérimentés et confirmés sur le plan mondial (Godin, Suarez, Cavani, Gimenez…) et une nouvelle génération de jeunes milieux plus techniques (Bentancur, Torreira,Nandez). L'équipe uruguayenne est aujourd’hui devenue à l’aise avec le ballon en plus de sa rigueur défensive légendaire. Deuxième des qualifications AMSUD, derrière le Brésil, et ayant enregistré la seconde meilleure attaque (32 buts en 18 matchs), la Céleste fait office d’équipe à éviter à partir des huitièmes de finale.

Joueur à suivre : Luis Suarez

L’avant-centre tard de la sélection sort d’une saison satisfaisante avec le Barça malgré une crise de confiance au début de saison (54 matchs joués/ 34 buts et 15 passes décisives TTC). Champion d’Espagne cette année, « El Pistolero » (31ans) aura à cœur de porter sa sélection durant la compétition et son entente avec Edison Cavani sera scrutée de prés. L’occasion pour lui de faire oublier sa morsure portée au cou de Giorgio Chiellini, il y a 4 ans au Brésil, face à l’Italie.

Russie 

Sélectionneur : Stanislav Tchertchessov / Capitaine : Igor Akinfeev (32 ans) / Dernière participation au Mondial : 2014 (phase de poule) / Classement Fifa : 66e.

La liste des 23

Gardiens: Igor Akinfeïev (CSKA Moscou), Vladimir Gabulov (Club Bruges/BEL), Andreï Lunev (Zénith Saint-Pétersbourg).

Défenseurs: Sergeï Ignachevitch (CSKA Moscou), Igor Smolnikov (Zénith Saint-Pétersbourg), Fiodor Koudriachov (Rubin Kazan), Vladimir Granat (Rubin Kazan), Andreï Semionov (Akhmat Grozny), Ilia Koupetov (Spartak Moscou), Mario Fernandes (CSKA Moscou).

Milieux : Youri Jirkov (Zénith Saint-Pétersbourg), Alan Dzagoïev (CSKA Moscou), Alexandre Samedov (Spartak Moscou), Alexandre Golovine (CSKA Moscou), Alexandre Ierokhine (Zénith Saint-Pétersbourg), Denis Cherichev (Villarreal/ESP), Roman Zobnine (Spartak Moscou), Youri Gazinsky (Krasnodar), DalerKuzïaev (Zénith Saint-Pétersbourg), Anton Mirantchouk (Lokomotiv Moscou).

Attaquants : Fiodor Smolov (Krasnodar), ArtemDziuba (Arsenal Tula), Alexeï Mirantchouk (Lokomotiv Moscou). 

Forme actuelle 

La sélection arrive au Mondial sans aucune certitude. Après l’échec lors de la Coupe des confédérations l’an dernier (éliminé au 1er tour) et les soupçons de dopage récurrents sur l’équipe, la Russie cherche à se remobiliser depuis un an sous la houlette de Stanislav Tchertchessov.

L’équipe n’a gagné aucun match depuis mars, malgré quelques joueurs de talent (Golovin, Dzagoev, Anton Mirantchouk) et devra faire face à une pression populaire forte. Une élimination au premier tour ferait office d’affront, aussi bien sportivement que politiquement…  

Joueur à suivre : Alexandre Golovin

La nouvelle pépite que l’Europe s’arrache c’est lui. A 22 ans le milieu du CSKA Moscou est suivi de très près par Arsenal, la Juventus ou encore Monaco. Déjà présent lors de l’Euro 2016, il s’affirme comme le leader technique de l’équipe de russe. A domicile, il sera intéressant de voir comment il va assurer face à la pression de son pays. Avant sûrement un gros transfert cet été.

L’Arabie saoudite 

Sélectionneur : Juan Antonio Pizzi/ Capitaine : OusamaHawsawi (34ans)/  Dernière participation au mondial : 2006 ( phase de poules) / Classement Fifa : 63e.

Liste des 23

Gardiens : Mohammed Al-Owais (Al-Ahli), Yasser Al Mosailem (Al-Ahli), Abdullah Al-Mayouf (Al-Hilal).

Défenseurs : Mansoor Al-Harbi (Al-Ahli), Yasser Al-Shahrani (Al-Hilal) Mohammed Al-Breik (Al-Hilal), MotazHawsawi (Al-Ahli), Osama Hawsawi (Al-Hilal), Omar Hawsawi (Al-Nassr), Ali Al-Bulaihi (Al-Hilal).

Milieux : Abdullah Al-Khaibari (Al-Shabab), Abdulmalek Al-Khaibri (Al-Hilal), Abdullah Otayf (Al-Hilal), Taiseer Al-Jassim (Al-Ahli), Houssain Al-Mogahwi (Al-Ahli), Salman Al-Faraj (Am-Hilal), Mohamed Kanno (Al-Hilal), HattanBahebri (Al-Shabab), Salem Al-Dawsari (Al-Hilal), Yahya Al-Shehri (Al-Nassr, Leganés).

Attaquants : Fahad Al-Muwallad (Al-Ittihad), Mohammad Al-Sahlawi (Al-Nassr), MuhannadAssiri (Al-Ahli).

Forme actuelle 

La grande inconnue de ce groupe. L’Arabie saoudite est la parfaite représentation de l’équipe qui n’a rien à perdre. Malgré quelques résultats intéressants récemment (victoire contre la Grèce et l’Algérie) l’équipe à essuyé trois revers en préparation face à de sérieux adversaires ( Italie, Pérou) et contre l’Allemagne (2-1) malgré un match abouti. L’Arabie saoudite cherchera à acquérir de l’expérience pour devenir une équipe régulièrement présente en coupe du Monde et à continuer à exister face à la monté en puissance de son voisin qatari.

Joueur à suivre : Mohammad Al-Sahlawi

Peu connu car évoluant dans le championnat saoudien à Al-Nasr, l’avant-centre de 31 ans est la principale arme de la sélection. Auteur de 28 buts en 35 sélections, il est l’attaquant le plus décisif du championnat saoudien (112 en 221 matchs avec Al Nasr depuis 2010). Face à des défenses plus solides, l’attaquant aura à cœur de se montrer, dans l’optique peut-être de tenter une première expérience à l’étranger.

L’Egypte 

Sélectionneur : Héctor Cuper / Capitaine : Essam El Hadary (45ans) / Dernière particiption au mondial : 1990 (Phase de poule) / Classement Fifa : 46e.

Liste des 23

Gardiens : Essam El-Hadary (Al Taawoun), Mohamed El-Shennawy (Al Ahly), SherifEkramy (Al Ahly).

Défenseurs : Ahmed Fathi (Al Ahly), Saad Samir (Al Ahly), Ayman Ashraf (Al Ahly), Mohamed AbdelShafy (Al Fath), Ahmed Hegazi (West Brom), Ali Gabr (West Brom), Ahmed Elmohamady (Aston Villa), Omar Gaber (LAFC), Mahmoud Hamdy El-Wensh (Zamalek).

Milieux de terrain : Tarek Hamed (Zamalek), Mahmoud Abdel-RazikShikabala (Al Raed), Abdallah El-Said (Al Ahli), Sam Morsy (Wigan), Mohamed Elneny (Arsenal), Mahmoud Kahraba (Ittihad), Ramadan Sobhi (Stoke City), Mahmoud Trezeguet (Kasimpasa), Amr Warda (Atromitos).

Attaquants : Marwan Mohsen (Al Ahly), Mohamed Salah (Liverpool).

Forme actuelle 

Le parcours de l’Egypte dans son mondial dépendra de l’état de forme de Mohamed Salah. En plus d’être une équipe très solide défensivement, elle dispose, avec le joueur de Liverpool, d'une bonne stratégie offensive pouvant lui permettre d’accéder aux huitièmes de finale.

Sans lui les Pharaons se retrouvent en grande difficulté en contre-attaques et devront trouver d’autres alternatives en attendant son retour.

Les matchs de préparation ont montré que l’équipe n’avait pas encore trouvé la bonne formule avec deux matchs nuls et une défaite 4-0 contre la Belgique. Il faudra faire vite pour les Egyptiens sous peine de voir passer leur chance. 

Joueur à suivre : Mahmoud Trezeguet

Surprise ! Oui pas de Mohammed Salah mais plutôt Mahmoud Ibrahim Hassan dit « Trezeguet ». La Coupe permet de découvrir de nouveaux joueurs, en voici un. Victorieux de la Coupe d’Afrique des moins de 20 ans, le joueur était courtisé par l’Atlético de Madrid, Lille ou encore l’Ajax Amsterdam mais son club de l’époque Al Ahly a toujours refusé de le transférer.

Aujourd’hui à Kasımpaşa en Turquie, le joueur de côté, à l’abattage important et à la technique sûre, vient de réaliser une saison à 13 buts et 6 passes décisives en 31 rencontres. Avec un Salah incertain, c’est Trezeguet (23 ans) qui devra guider les Pharaons.

Najib Terzi

RECETTES DU RAMADAN

TERROIR

24 HEURES AVEC

EDITOS

ON A TESTE

VOYAGES

IL RACONTE

Articles les + lus


Agenda


CHRONIQUES

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer