3e Nuit de la poésie à l’Institut du monde arabe

 3e Nuit de la poésie à l’Institut du monde arabe

Lecture par la comédienne Emma Liégeois durant la nuit de la poesie à l’institut du monde arabe le 11 novembre 2017. MELANIE CHALLE / HANS LUCAS / AFP


En mémoire des attentats du 13 novembre 2015, l’Institut du monde arabe organise la 3e Nuit de la poésie pour « répondre au fanatisme par la poésie ».


C’est un événement culturel qui va durer toute la nuit de samedi à dimanche prochain, il est organisé avec la Maison de la Poésie, et dans le cadre du festival « Paris en toutes Lettres ».


Chaque année, plusieurs milliers de personnes assistent à ce rendez-vous pour « répondre à la violence par la culture. Répondre au fanatisme par la poésie », tel était le vœu de Jack Lang en lançant cette Nuit.


Depuis 2016, l’IMA se fait, pour une nuit emblématique, « le temple du dialogue, de l'union et de la paix autour de la beauté du verbe »


ésonner dans un même temps


A Paris, une cinquantaine d'artistes se produiront ce week-end. Des poètes bien sûr, mais également des comédiens, musiciens, rappeurs ou encore danseurs, venus « conjuguer leurs sensibilités à travers des rencontres audacieuses et surprenantes ».


Quelques noms parmi les plus connus : Dominique Blanc, Ariane Ascaride, Reda Kateb, Simon Abkaria, Abd Al Malik, Serge Teyssot-Gay ou encore Hafsia Herzi.


Comme l’année dernière, la Nuit de la poésie fera également vibrer les villes du monde arabe, en résonnant, dans un même temps, à travers des villes du monde arabe :  Alger, Amman, Bagdad, Beyrouth, Djeddah, Doha, Khartoum, Le Caire, Manama, Marrakech, Rabat, Riyad et Tunis.


Chloe Juhel

Chloe Juhel