Santé.#desengorgeonsle15, une initiative citoyenne pour réapprendre à agir

Hans Lucas via AFP

Les urgences, en France, c’est culturel. Des citoyennes se mobilisent pour réapprendre à éviter d’encombrer le 15 et contacter d'autres services en cas de souci.

En temps normal, les Français contactent le Samu 30 millions de fois par an. Au niveau national, on estime que dans plus de 30% des cas, la réponse apportée consiste uniquement en une information ou un conseil médical.

Alors en ces temps d’épidémie, on imagine aisément que ces chiffres explosent. Un groupe de citoyennes a décidé de contribuer au désengorgement du 15, par le biais d’une campagne lancée sur les réseaux sociaux et intitulée, tout simplement, #desengorgeonsle15.

Contacts alternatifs au Samu

Il y a d’abord le message délivré, très pédagogique : « dans un temps record, malgré le climat de panique et de confusion, nous avons accepté de perdre nos libertés et de modifier nos modes de vie. Alors peut être que, tous ensemble, nous pouvons dès aujourd’hui, développer de nouveaux usages en matière de santé ? ».

Et cela commence donc par la perte du réflexe de contacter les secours à la moindre occasion : Qu’est-ce qu’une urgence vitale ? A quel moment il faut contacter les urgences ?

Sur le #desengorgeonsle15, il y a ensuite une précieuse liste de contacts alternatifs au Samu, tels que les centres anti-poisons, les urgences dentaires ou encore le planning familial, les centres de Protection Maternelle et Infantile et les permanences de sages-femmes ouverts.

Il y a aussi des problèmes plus profonds auxquels on peut faire face dans la rubrique « Comment réagir en cas de doutes sur le traitement d'un enfant ? » ou encore « Comment prévenir les risques psychiques liés au confinement ? ».

Derrière cette initiative, il y a 3 femmes, qui, précise le communiqué, ne souhaitent pas être mises en avant. Elles s’appellent Claire Zarnitsky, diplômée de sciences politiques et experte en communication à destination des jeunes ; Séphora Talmud, consultante en stratégie digitale et Lucile Lissandre, directrice artistique.

IL RACONTE

CHRONIQUES

LES DOSSIERS DU MAGAZINE

EDITOS

Articles les + lus


Agenda


LES SERIES DU MAGAZINE

ENVOYE SPECIAL

×

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettront notamment de vous offrir contenus, services, et publicités liés à vos centres d'intérêt.

Fermer